Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Thomas Chagrin (La Presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


«L'angoisse de Thomas Chagrin éclate en vagues et en rafales de mots contradictoires. Le personnage s'interroge sur la vie et l'amour en se souvenant surtout d'un moment de son enfance et d'une femme qui s'en est allée et ne donne plus aucun signe. « C'est pas formidable d'être en vie ? », lance-t-il en guise de conclusion non définitive. Une sensation inattendue
Ce texte cassé et fracassé, tout en angles et en arêtes, le metteur en scène Gilbert Désveaux le traite dans la tension directe entre un acteur au coeur d'un plateau nu et un public gentiment secoué. L'acteur, c'est Robert Plagnol, un comédien rare, au jeu nerveux, rapide, assassin. Dans un blouson trop petit, il griffe et il est griffé. Il a les nerfs en pelote et nous aussi : une sensation inattendue, qui bouscule heureusement les lois classiques du théâtre.»


 


 

«Insidieusement émouvant, ce personnage allie tendresse et cynisme d'autant que Gilbert Désveaux a trouvé en Robert Plagnol l'interprète adéquat. On rendra grâce à ce dernier et à Jean-Marie Besset de nous avoir révélé Wille Eno»

Thomas Chagrin


 

«Impossible de résumer cet étange monologue, à la fois totalement décousu et profondément lucide, fulgurant, sur la condition humaine.(…) Besset a adapté ce texte sur mesure pour Robert PLagnol, un de ces comédiens préférés et ne s'est pas trompé : Plagnol joue à merveille ce binoclard sans chaussettes qui racont des histoires à coucher dehors… Une partition qui s'écoule comme du jazz, fait rire et frissoner. L'expérience vaut largement le détour»

Thomas Chagrin


 

«Ce n'est pas une pièce, c'est une tranche de vie»(…) une violence à peine contenu (…) tout en lui nous retient : sa vulnébarilité, sa beauté, la causticité de ses propos. Il dérange et attire. le verbe de Robert Plagnol épouse ce texte tout en rupture, et la douce brutalité de son jeu semble se plaire à mettre mal à l'aise son public. (…) Fascinant»

Thomas Chagrin


 


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Thomas Chagrin

La Presse

Théâtre Pièce: Thomas Chagrin