Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Pourquoi mes frères et moi on est parti (La presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


blog.lefigaro.fr Armelle Heliot, le 12 juillet 2011

Avignon off : quatre garçons dans le vent méchant de l'histoire...

"Au Théâtre du Centre, reprise d'un spectacle qui a reçu l'été dernier le "coup coeur de la presse". Dans un pays qui est sans doute au Maghreb, quatre frères tentent de survivre tandis que se meurt leur mère. Efficace et bien interprété que ce Pourquoi mes frères et moi on est partis...

Il y a un "format" du off. Pièces brèves (de 1h à 1h20), peu de protagonistes, pas forcément de décor. Mais des histoires simples, touchantes, des personnages "vrais". Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, sorti il y aune dizaine d'années du Conservatoire national supérieur d'art dramatiqueet qui a aussitôt fondé sa propre compagnie compliqué. Il offre une partition efficace à quatre comédiens.
Yohan Manca joue et met en scène, dirigeant François Papin, Stéphane Ramirez, Pierre Rochefort. Les quatre frères vivent dans la misère de ceux qui n'ont pas de travail et se réfugient dans le rêve, la délinquance, le trafic de drogue,et même la prostitution...

On est quelque part, dans un des pays du Maghreb. Pauvreté, amour de la mère qui est en train de mourir, fraternité virile, agressivité, liens profonds. C'est assez rudimentaire psychologiquement, sociologiquement, politiquement. Mais Hédi Tillette de Clermont Tonnerre livre ici un croquis.

Porté par quatre jeunes artistes doués, sensibles, sincères, cela donne une heure touchante et intéressante. On ne distinguera pas ici l'un des quatre garçons plus que les autres :ils sont exactement comme quatrefrères. Unis. Soudés. Chamailleurs et complices heureux d'un joli moment de théâtre..."


 


 

MONDOMIX.COM Julien Bouisset, le 29 juillet 2011

"Le 31 juillet, le festival d’Avignon clôture sa 21e édition.De nouveau, Le OFF s’est illustré par son éclectisme et sa singularité, avec1143 spectacleset plus26.000 représentations. Dans cette myriade audacieuse, une pièce arrive pour la deuxième année consécutive à tirer toutes les épingles du jeu. Mise en scène par Yohan Manca,« Pourquoi mes frères et moi on est parti »,a reçu le prix Coup de cur de la presse 2010,et a encore remporté, un franc succès.
De l’autre coté du bassin méditerranéen, les vagues ont la faculté d’éroder les destins.Ici, elles creusent celui de ces quatre frères avec fougue et ténacité. Dali, Mo, Taco et Nour rêvent chaque jour d’un monde meilleur. Là où la misère ne serait plus une fatalité indomptable, où la lutte ne serait plus vaine. Mais pas question de pleurer ou de s’apitoyer sur son propre sort. Livrée à elle-même, entre un père absent et une mère grabataire, cette fratrie préfère forger son optimisme dans le football et oublier le misérabilisme ambiant.En attendant de partir vers le monde occidental, source de promesses et de clarté….

« Pourquoi mes frères et moi on est parti »a été écrit parHédi Tillette de Clermont-Tonnerre. Mais si cette adaptation a su gagner le cur des foules, c’est en partie grâce au travail deYohan Manca, metteur en scène et acteur. Ce jeune comédien a su se libérer de toutes les contraintes en délaissant les artifices de décor, en privilégiant la force et la prestance scéniques de ses comédiens. Dali, le grand frère qu’incarneFrançois Papinavec une justesse et une dureté incroyable, confère à cette relation fraternelle ses lettres d’anoblissement.Pierre Rochefort, dans le rôle de Mo, un séducteur séduisant et assumé, impressionne par sa pudeur et son authenticité. Sans oublier,Stéphane Ramirezqui incarne avec une folie insaisissable les rêves de toute une vie, en portant avec autant de talent qu’il ne faut d’audace les espoirs d’une famille.

Cette pièce unique prend la forme d’une bouteille, jetée à la mer par une bande de quatre copains en quête de reconnaissance.Pendant près d’une heure, on navigue du rire aux larmes, de la drogue au sport, de l’espoir aux désenchantements, avec de jeunes gabiers soucieux de donner toujours plus à chaque nouvelle représentation.Et il semble qu’Avignon ait ouvert la bouteille et reçu le message."


 


 

Froggy's delight

"Comédie dramatique de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, mise en scène de Yohan Manca, avec Pierre Rochefort, Stéphane Ramirez, François Papin et Yohan Manca.
En format court, une heure pétante, tout est dit dans "Pourquoi mes frères et moi on est parti…" qui aborde, à travers l'histoire de quatre frères victimes de la production d’universitaires sans marché, la situation de la jeunesse engluée dans le chômage massif qui résulte de l'échec de l'Etat post-colonial dans certains pays, notamment ceux du Magreb.
Focus sur une famille comme bien d'autres, composée d’une mère mourante et de quatre frères, qui vit pas dans la précarité, au moment qui précède le basculement, l'exil sans doute, pour échapper à ce marasme délétère qui les confine à l'attente, sans réelles perspectives d'avenir, passant leur temps à jouer au football pour pour passer le temps, bien sûr, mais aussi pour expulser les frustrations et les angoisses, canaliser la violence sous-jacente et surtout épuiser le corps pour ne pas se laisser aller à des comportements extrêmes.
Ils appréhendent différemment la vie et nourrissent des rêves également différents: Taco, l’aîné qui a dû suspendre, sans y renoncer, ses études de médecine (François Papin impressionnant), puis Taco qui veut tout tout de suite (Yohan Manca puissant), Mo, le désenchanté (Pierre Rochefort intériorisé) qui se vend aux touristes et Nour, le cadet, (Stéphane Ramirez éblouissant) qui veut devenir le grand mime international Nour.
Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre signe un texte éloquent et une partition concise et efficace qui s'inscrit dans le registre du théâtre-action et plus précisément dans la veine du théâtre anglo-saxon contemporain tant au fond qu’en la forme, obédience "In yer face theatre" et écriture à l’anglaise avec des scènes brèves qui vont à l’essentiel.
Sur un plateau nu, Yohan Manca, 21 ans au compteur, signe un travail sans faille avec, basée sur l’énergie et le jeu réaliste, une mise en scène totalement au diapason avec les lignes de force du texte maîtrisant les scènes chorales faites de tensions et ne laissant aucune prise à la dérive du "numéro" qui pourrait être induite par les scènes de monologues brossant le portrait intime de chaque personnage.
La distribution est plus qu'épatante avec, pour ceux qui ne les ont pas vu déjà sur une scène, une révélation."

MM


 


La Manufacture des Abbesses

7 rue V�ron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Pourquoi mes frères et moi on est parti

La presse

Th��tre Pi�ce: Pourquoi mes frères et moi on est parti

Du 28 aout au 18 oct.
Dimanches 21h
Lundis 21h
Mardis 21h
Mercredis 21h
(relaches dimanches 25 septembre et 2 octobre)