Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Plastique (La presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


«Avant que la pièce commence, le spectateur découvre un espace scénique encombré d'objets qui semblent avoir traversé une tempête ... table renversée, tabouret tam-tam blanc des années 70, poupées nombreuses dont une unijambiste mais ça, on le découvrira plus tard.
Un personnage à l'étrange silhouette range ceci, redresse cela, va même jusqu'à dispenser un ultime coup de balai. Nous sommes en condition, prêts pour la suite.
Ah ! ces écrans au théâtre, que feraient les metteurs-en-scène, sans eux ? ... Stéréo visuelle. Un homme se raconte par le biais d'un premier plan. Ironie du sort, s'il se sent en trop, ici il est en double. Ce qui tombe bien puisque nous n'allons pas tarder à découvrir qu'il a décidé d'écrire ... Une autre poupée va faire son apparition, grandeur nature, cette fois. Pourquoi ai-je alors pensé à un titre de Gaston Leroux ? ... A cause du maquillage, sans doute. Nous flirtons avec le fantastique, sur un air de rock. Notre déprimé a bien entendu pris chair dans l'intervalle et va entamer un dialogue sur le plateau en compagnie de cette poupée qui a décidément tout à apprendre de lui, ce grand désabusé ... Mais ce n'est pas lui qui aura le mot de la fin, ni elle non plus. Après tout, ce n'était qu'une poupée !
Réactualisation (en raccourci) d'un classique de la littérature allemande. Je vous laisse deviner lequel, ce qui vous permettra d'aller sur place le découvrir ainsi que l'intéressante composition de Guillaume Geoffroy tant sur le jeu que sur le plan musical.»

Plastique


 

PLASTIQUE est un spectacle à mettre entre toutes les mains. Chacun pourra se reconnaître dans l'un des deux principaux personnages. L'un, un "monsieur" coincé dans un carcan professionnel, qui décide d'envoyer tout valser, et l'autre, mi-poupée, mi-lolita, qui ignore encore tout des sentiments. La rencontre de ces deux êtres va provoquer chez chacun d'eux une vraie petite révolution intérieure. Ils vont s'apprivoiser, se convoiter pour finalement prendre chez l'un et l'autre une bonne leçon de vie.
Dans un décor immaculé comme une feuille blanche, les mots de Mélissa Prat sonnent juste. Ses formules sont malicieuses et nous remuent. Sous la délicatesse direction de Paul Pinceloup, qui a su avec habilité utiliser la musique et la vidéo pour ce spectacle, le jeu des acteurs est généreux et pertinent. Valentin Papoudof et Melissa Prat prêtent à leur personnage un physique et un talent plein d'ardeur. Il faut noter aussi les interventions de Guillaume Geoffroy. Acteur et musicien, il jaillit parfois sur le plateau comme un mauvais génie, un étrange démon et un chef de service. Ou les trois à la fois?
Bref, PLASTIQUE est un spectacle inspiré, rock'n roll, mais aussi plein de fraîcheur et intense.
Et si l'on croit encore que le théâtre est un art poussiéreux, L'ATTRAPE REVE y donne un sérieux coup de chiffon.

Plastique


 

PLASTIQUE
ou si la folie devenait touchante!
Oscar Wilde disait: « les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais... »
« Il fallait que Plastique se joue au théâtre de la Manufacture des Abbesses pour que je traverse tout Paris, répondant à ce que j'appellerais un jeu de piste.. voici le texto qui m'entraîna vers l'inconnu:
« Pour nous retrouver sur notre lieu de répétition, voici les infos: Metro ligne 13, station Pernety, allez à la grille du n de la rue Pernety, code , dans la cour, allez à la maison du milieu, pour toute hésitation, vous pouvez contacter le , nous vous proposons d'assister à un filage de PLASTIQUE, une création théâtrale qui se jouera à la Manufacture des Abbesses jusqu'au 13 octobre 2010. » Mais au fait, c'est quoi Plastique?
Plastique, selon le dictionnaire, c'est un adjectif qui désigne quelque chose de malléable, son substantif « plasticité » soulignant la capacité d'un matériau à être modelé, voir ductilité, un peu comme l'histoire de ce personnage Henri, qui rêve de devenir poète. Au lieu de ça, il est comptable, il n'a pas d'ami et mène une existence insignifiante. Pourtant, ce jou-là, un mystérieux homme lui propose d'exaucer son souhait: écrire un grand et beau livre... Il découvre une machine à écrire. Mais une poupée à moitié humaine surgit alors de nulle part. Henri entreprend son éducation et l'humanise, jusqu'à faire d'elle un début de femme qui apprend à rire, à pleurer, à crier, à danser, à aimer. Henri va être tiraillé entre ce qu'il veut être et ce qu'il est, entre ce qu'il doit faire et ce qu'il fait, entre ce qu'il doit penser avant de parler et ce qu'il dit sans réfléchir... un mélange et une profusion de sentiments et de situations qui ferait devenir fou le plus sage d'entre vous! C'est du théâtre, enfin... presque, je m'explique, c'est une folie théâtrale, car si vous assistez à Plastique, alors vous serez parcourus de frissons, d'émotions, de tendresse, de questionnements sur l'existence et sur l'humain, sur la façon qu'a l'homme de se perdre et parfois de se retrouver face à ses doutes, à ses envies, à ses possibles, à ses peurs, à ses craintes. C'est la première pièce d'une jeune femme auteur de 23 ans, pleine de talent et promise à un avenir certain, Mélissa Prat, qui joue Lola, la jolie poupée « humanoïde ». Valentin Papoudof, qui joue Henri, est lui aussi promis à un bel avenir: il est plein de tendresse, d'émotion, il joue juste et vrai, ce comédien qui donne tout sur scène, qui transpire, pleure, rit, se fiche de savoir si sa bretelle tombe, parce qu'il est habité par la folie de son personnage... Alors bravo M. Papoudof pour ce moment de « folie », c'est peut-être comme ça que je la préfère.... »
Ductilité: l'aptitude qu'a un matériau à résister à la cassure liée à une déformation s'il y résiste bien il est dit
ductile, sinon il est fragile.
Hervé Valade-Chassing
Magasine ParisMontmartre


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Plastique

La presse

Théâtre Pièce: Plastique

Dimanches 21h
Lundis 21h
Mardis 21h
Mercredis 21h
(du 22 aout au 13 octobre)