Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Par la fenêtre ou pas (Les acteurs)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


Par la fenêtre ou pas


 

Hélène Bélivier

La Comédienne

Il y a MOI et mon MONSTRE. MOI, la fille craintive, froussarde, réservée, rêveuse, taiseuse, dotée d'une extraordinaire inhibition émotionnelle. Et mon MONSTRE. Sa rencontre bouleversera la vie de MOI, un peu comme une naissance. Mon MONSTRE, c'est celui qui ose tout dire, tout faire, tout être.
MOI et mon MONSTRE sommes complémentaires, l'un sans l'autre nous ne sommes rien. MOI a besoin de mon MONSTRE, mon MONSTRE a besoin de MOI pour s'exprimer, c'est son langage pour mieux comprendre ce qui l'entoure, les Hommes et le Monde.MOI et mon MONSTRE sommes mordus, fous d'amour de théâtre, et ne pouvons plus vivre sans.

Rôle de la jeune fille

La jeune fille est une naïve révoltée. Révoltée contre ses pérégrinations solitaires, sans son père.
C'est le cheminement, dans un train Paris-Venise, d'une reconstruction (de sa reconstruction) : Au départ une écorchée vive attendant depuis dix ans un père qui ne vient pas. A l'arrivée une jeune fille qui mettra tout son passé derrière, et hop! repartira de rien...presque rien...


Virginie Hallot:

La Comédienne

20h57, 1er janvier 1987.Dans ma loge (une salle de bain), la costumière (ma tante) ajuste ma robe rose-boudoir (en crépon). Je chausse mes escarpins (peut-être un peu grands, peut-être). Dans trois minutes, j'entre en scène pour mon premier grand rôle. L'auteur (ma tante) est là, la metteur en scène (ma tante) aussi. Dans la salle ( le salon de ma tante), un parterre d'invités triés sur le volet (mes parents, mes grands-parents). Le cur qui bat très très fort, les mains moites, l'envie de partir en courant...ah ça s'appelle le trac! Mais trop envie d'y aller...et d'y rester...sur scène.

Rôle de La veuve

Trente-trois ans à faire de lui quelqu'un, un de ceux qui comptent (elle en a fait son affaire), qui ne pèse pas rien dans la balance du petit monde de la finance.Au sens propre comme au figuré : trente-trois ans d'abondance hautement calorique. Et puis étouffer sous le poids écrasant de la solitude quand du poids écrasant de son défunt mari ne reste que poussière d'étoiles (c'est cet allègement qui lui pèse)


Antoine Humbert:

Le Comédien

BAC en poche (pour la forme), j'ai décidé de quitter le cursus scolaire "traditionnel" pour une formation d'art dramatique. Derrière le fait de jouer sur scène ou devant une camera, il y a le style, la langue, les mots, et c'est là que grandit mon amour pour ce métier.


Rôle de La Vénitienne

Regardez-moi,
Admirez-moi,
Enviez-moi,
Je suis la Vénitienne!
Je suis qui je suis et je sais qui!
N'importe où,
N'importe quand,
Mais pas n'importe qui...!
Je retourne à Venise, au moins là-bas, le monde sait qui je suis.


Jérôme Laborde:

Le Comédien

Après le lancement de la Compagnie
Il n’est pas pour me déplaire de
Pouvoir exprimer autant de rêves que d'envies.
Encore moins
D'avoir pour maîtresses passion et folie.
Des copains d’abord comme
Simone pour défendre et partager des idées!
De jouer des auteurs vivants
En étant des acteurs se surprenant.


Rôle de L'adolescent:

Un ado, qui cherche sa place
Catastrophé à l’idée des moindres initiatives
Qui ne maîtrise pas toujours ses mains
La formulation d’une pensée le paralyse
Un sac remplit de photos comme seule famille
Il part pour Venise,
Sans savoir ce qu’il veut!
Et le vouloir cependant à tout prix…

Maud Martinez:

La Comédienne

Moi: Toulouse, Paris, New-York, Berlin et puis ... le cours Florent. L'économie, les langues, la danse, le management culturel et puis ... le théâtre. Un parcours qui serpente, qui cherche et avance à tâtons jusqu'à ce que la lumière se fasse sur le pourquoi du comment. C'est cette lumière si particulière d'un plateau de théâtre qui m'a soufflé: "C'est bon Maud, tu as trouvé, stop, pose tes bagages et fais ton nid chez Simone!" Alors voilà, c'est parti, je pose mes bagages pour monter en voiture, prendre la route et continuer l'aventure de la vie avec Simone et compagnie!

Rôle de La Mère:

La Mère a des enfants. Surtout un, le plus grand, celui-là, quand elle y pense elle préfèrerait ne pas y penser. Oui, donc, La Mère a des enfants auxquels elle préfèrerait ne pas penser. Mais La Mère prend son rôle de mère à coeur et à contre-coeur et parle d'enfants sans cesse et sans arrêt. La Mère a un rêve, une vocation, comment dire, elle a une vocation contrariée à laquelle elle s'apprête à succomber lorsque son instinct maternel de mère la saisit à la poitrine pour lui rappeler son rôle de mère. Parce que finalement oui, qui mieux que La Mère peut jouer la mère? La mère n'attend-elle pas l'enfant? L'enfant n'attend-il pas La Mère? Qu'est l'enfant sans la mère? Qu'est La Mère sans enfant? Autant de questions auxquelles notre intrigue policière tentera de répondre, ou pas.



Laurent Narjot:

Le Comédien

Laurent Narjot (c'est moi).
Les enfants jouent souvent à faire comme les adultes (s'ils savaient.). Maintenant que je suis censé être adulte (du moins c'est ce que l'on essaie de me faire comprendre),je poursuis au théâtre les jeux que je faisais étant enfant.

Rôle du contrôleur

Le contrôleur est un grand émotif complexé, paranoïaque et convaincu de sa disparition prochaine, cequi n’est pas sans conséquence sur sa vie privée (il a quitté sa femme à cause d’un mot) et professionnelle (écrasé sous le poids des identités des voyageurs, il s’évanouit dès qu’on le touche). Mais tout espoir est-il perdu?Devenu un courant d’air (ou sur un air de tango), peut-être atteindra-t-il un jour cette lumière à l’horizon, la lumière qu’il préfère: quand le soleil naissant traverse les nuages gris?



Raphaëlle Spagnoli:

La Comédienne

Je ne suis pas seule dans ma tête.
Depuis toujours, des envies d'autres vies. Quoi de plus naturel donc, après une première vie de professeur d'Allemand en Suisse que de s'orienter vers la comédie?

Rôle de La voleuse

La voleuse aussi est plusieurs. Tour à tour Greta Garbo en noir et blanc dans un supermarché Auchan, Bérénice portant son crime d'avoir aimé, Lady Macbeth la sanguinaire, ou encore Sainte Irène penchée sur le corps blanc de Saint Sébastien. Autant de personnages que de visions du monde, une schizophrénie probable, mais une seule et même envie: le jugement dernier, sa rédemption. Mais quelque chose, irrésistiblement la trouble dans le port de l'uniforme masculin...

Par la fenêtre ou pas


 


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Par la fenêtre ou pas

Les acteurs

Théâtre Pièce: Par la fenêtre ou pas

jeu 21h
ven 21h
sam 21h
dim 17h