Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Les combats d'une reine (Les comédiennes)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


Judith Magre

Les combats d'une reine

Judith Magre est l’une des comédiennes françaises les plus aimées et les plus sollicitées du Théâtre français. Au cours de sa fabuleuse carrière, elle inspire de grands metteurs en scène tels que Jean-Louis Barrault, Claude Régy, Robert Hossein, Georges Vitaly, Jean Vilar, Georges Wilson, Marcel Maréchal, Patrice Kerbrat, Jean-Michel Ribes, Jorge Lavelli, Georges Lavaudant, Michel Didym, Joël Jouanneau et bien d’autres encore. Au cinéma, elle tourne avec Louis Malle, Claude Lelouch, Francis Girod, Anne Fontaine, Sophie Marceau… Dernièrement, elle joue dans « La Marche » de Bernard-Marie Koltès mis en scène par Michel Didym, Et « l’enfant sur le loup » de Pierre Notte mis en scène par Patrice Kerbrat au Théâtre du Rond Point, « Inventaires » de Philippe Minyana mis en scène par Robert Cantarella au Théâtre Poche-Montparnasse, « Dramuscules » de Thomas Bernhard mis en scène par Catherine Hiegel dans le même théâtre, et tout récemment, « Un Dernier Jour de jeûne » de Simon Abkarian mis en scène par l’auteur au Théâtre des Amandiers.

Récompenses :
1971 : Prix de la critique pour « Les Prodiges » de Jean Vauthier mis en scène par Jacques Rosny
1972 : Prix de la critique et Prix passion du théâtre pour « Eugénie Kopronime » de René Ehni mis en scène par Claude Régy
1990 : Molière de la meilleure comédienne dans un second rôle pour « Greek » de Steven Berkoff mis en scène par Jorge Lavelli
2000 : Molière de la meilleure comédienne pour « Shirley » d’après les Carnets de Shirley Goldfarb mis en scène par Caroline Loeb
2006 : Molière de la meilleure comédienne pour « Histoires d’hommes » de Xavier Durringer mis en scène par Michel Didym
2011 : Brigadier d'honneur pour l'ensemble de sa carrière


 

Elodie Bordas

Les combats d'une reine

Jeune comédienne d’origine française, Elodie Bordas étudie au Conservatoire de Genève avant de rejoindre l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de Lausanne. Elle joue notamment certains classiques comme « Le Supplément au voyage de Bougainville » de Diderot et « Cinna » de Corneille sous la direction de Hervé Loichemol, « La Noce chez les Petits Bourgeois », « Platonov et Richard III », mis en scène par Valentin Rossier ou « Hélène » de Goethe sous la direction de Marc Liebens. On la voit aussi dans « Rene Stirlimann contre le Docteur B » de Dominique Ziegler, « Epiphaneïa » d’Oskar Gomez Mata, « A découvert »de Manon Pulver mis en scène par Daniel Wolf à la Comédie et, sous la direction de José Lillo, dans « Le Petit-maître corrigé » de Marivaux à l’Orangerie et au Théâtre de Vidy. L’année dernière, elle joue aux côtés de Jean-Pierre Malo dans « La Force de tuer » de Lars Norén au Théâtre le Poche et à Vidy-Lausanne.
Récemment, on la retrouve dans deux créations de Christian Geoffroy-Schlittler: « Les Artistes de la contrefaçon », présenté aux Journées de Théâtre Suisse Contemporain, et « C'est une affaire entre le ciel et moi », une adaptation libre de Dom Juan de Molière.


 

Françoise Courvoisier

Elle dirige le Théâtre de Poche à Genève depuis 2003. Elle est comédienne, auteure et metteure en scène. Diplômée de l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de Genève en 1985, elle joue sur les scène romandes et en tournées franco-belges sous la direction de Benno Besson, André Steiger, Simon Eine, Alain Françon… avant de réaliser sa première mise en scène en 1991, « Lucie », « June », « Claire », « Maya »…, d’après une étude sur la schizophrénie réalisée par Ronald Laing et Aaron Esterson. Ce premier choix indique une inclinaison pour les personnages marginaux, rapidement confirmée par le spectacle suivant, « Grisélidis », première adaptation scénique de l’uvre de Grisélidis Réal, en 1993. Du même auteur, au Poche Genève, elle montera « Les Sphinx du macadam ». Citons également « Petit Bois » de Michel Viala, une tragi-comédie se déroulant dans une maison pour personnes âgées. Elle aborde aussi la thématique du complexe d’dipe avec Sang de Lars Norén met en scène « La Mouette » de Tchékhov au Théâtre Pitoëff en automne 2009, avec Gérard Desarthe dans le rôle de Trigorine ou encore ses propres textes « Le Répétiteur » et « Ecoute-moi ». Ses spectacles sont notamment accueillis au Théâtre Le Public à Bruxelles, au Festival de Liège, au Théâtre Vidy-Lausanne, au Théâtre des Halles à Avignon, au Théâtre du Passage à Neuchâtel, au Théâtre de Vevey…

Dernièrement elle crée « A comme Anaïs », une adaptation de la correspondance entre Anaïs Nin et Henry Miller et « Closer » de Patrick Marber, joué en mai 2014 au Théâtre des Célestins de Lyon, après Le Poche à Genève, Les Halles à Avignon et Le Public à Bruxelles.

Dans « Les Combats d’une reine », elle interprète Grisélidis à cinquante-ans.


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Les combats d'une reine

Les comédiennes

Théâtre Pièce: Les combats d'une reine

jeu 21h
ven 21h
sam 21h
dim 17h