Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Le prochain train (La mise en scène)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


"La mise en scène"

Le prochain train

« Le Prochain Train » interroge note soumission technologique, théâtre quotidien de fascinantes stimulations. Orah de Mortcie, metteur en scène, transforme l’appartement de Vincent en temple de cette surenchère. Tout est fait pour que les personnages ne puissent se rencontrer dans cette permanence d’information.
La pièce interroge la transformation de nos liens. La connivence physique que créée la scène permet d’incarner ces questionnements. Sur le sujet de la connexion, en construisant un spectacle où l’on s’intéresse moins à l’écran qu’à celui qui le regarde, nous voyons un mouvement d’indentification chez le spectateur. Il observe une partie de lui-même dans ces personnages qui migrent leurs vies sociales aux travers des écrans. Cela est lié à un dispositif artistique qui joue sur les contraintes : un huis clos pour montrer l’ubiquité, une musique aux accents classique pour faire résonner un espace technologique, une scénographie quasi immobile au milieu de torrents d’informations. Ces contraires font échos aux paradoxes de notre temps : une liberté d’expression totale qui cohabite avec une surveillance permanente, des obstinations à protéger la vie privée en utilisant des outils marchands.
C’est dès lors sans surprise que lorsque la lumière revient, le débat s’engage. Et c’est toute l’idée de la mise en scène d’Orah de Mortcie: créer un espace propice au questionnement.

« Si la technologie est le thème de la pièce, le propos est avant tout une ode à la rencontre. C'est pourquoi j'ai choisi de construire un spectacle sans effet numérique. Ce qui m'intéresse est moins l’écran que celui qui le regarde. J'ai donc entrepris de créer un huis clos intime, tout en manuvrant autour d'une évidente difficulté : comment faire ressentir l'enfermement quand le virtuel offre aux personnages la magie de l'ubiquité ? C'est le défi que j'ai soumis à la création lumière de Caroline Gicquel (Nominée aux Molières 2014 pour « Mangez-le si vous voulez »). Caroline à su peindre un univers tout en nuances, qui passe lentement du numérique au charnel. La pièce joue dès lors sur la progression de l'engagement physique, sortant les personnages petit à petit de leur torpeur. Chaque échange, chaque connivence se charge de sens jusqu'à l'instant où face à soi, incrédule de l'heure tardive et des souvenirs hésitants, on se risque vers l'autre. »

Orah de Mortcie, metteur en scène


«La direction d’acteur»

Le prochain train


Laetitia Grimaldi fait dès l’âge de douze ans ses premiers pas au théâtre à « La Porte des Etoiles », puis suit une formation à l’école de théâtre « La Minoterie ». Elle suit le Cycle de formation de l’acteur aux Cours Florent où elle est assistante à la mise en scène de Incendies, nominée dans la catégorie « Meilleure pièce » Elle suit ensuite le Cycle de formation de l'Actors Studio de Joël Bui et est assistante de cours de Serge Brincat au Cours Florent. En 2010, elle fonde « Not me tender », sa propre compagnie. Entre 2009 et 2011, elle a écrit et mis en scène « Un dernier verre ? ». Entre 2012 et 2014, elle assure la co-mise en scène de Adèle a ses raisons de Jacques Hadaje. Entre 2014 et 2015, elle co-met en scène Pour faire un bon petit Chaperon, nominé aux P’tits Molières 2015 dans la catégorie « Meilleur spectacle jeune public ». Plus récemment, elle a adapté et mis en scène La Nostalgie de Dieu.
La contemporanéité du texte du PROCHAIN TRAIN et la mise en scène d’Orah de Mortcie l’ont immédiatement séduite et c’est d’un il averti et bienveillant qu’elle en signe la direction d’acteur
« Le Prochain Train » est une pièce qui m'a tout de suite séduite par son écriture simple et sa fluidité. Plus qu'une pièce dans l'air du temps, elle soulève de vraies questions sur les rapports entre les êtres dans le monde que nous avons fabriqué aujourd'hui. Elle s'interroge sur la notion même de la relation, sur ce qui nous unit en tant qu'humains, et ce qui nous sépare.
La direction d'acteur est ici un vrai challenge : comment faire passer avec le plus de justesse possible les émotions subtiles de ces deux personnages fins et sensibles ? Le défi est d'autant plus important qu'il s'agit de travailler avec deux nouveaux comédiens, qui apporteront leur ressenti et leur qualité. Je relève ce pari avec beaucoup d'honneur et de plaisir. »
Laetitia Grimaldi, direction d’acteur


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Le prochain train

La mise en scène

Théâtre Pièce: Le prochain train

du 7 octobre au 28 novembre 2015
les mercredis, jeudis, vendredis, samedis à 19h.