Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Le jour où je suis devenue chanteuse black (La presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


« Un très bon spectacle ironique et malicieux. »

Le jour où je suis devenue chanteuse black


 

« Une épopée musicale décalée et touchante. »

Le jour où je suis devenue chanteuse black


 

« Quand on est blonde aux yeux bleus et native du Pas-de-Calais n’est pas chose évidente. Pourtant, Caroline Devismes a cette musique dans le sang. Avec son énergie et son humour, la jeune femme et son partenaire offrent un tour de chant exceptionnel. Inspiré de sa vie, le spectacle, avec reprises de Diana Ross, Stevie Wonder ou encore Donna Summer, montre l’étendue des talents de cette chanteuse ch’ti devenue diva. »

Le jour où je suis devenue chanteuse black


 

«Ce spectacle a tout pour vous mettre une pêche d'enfer!»

Le jour où je suis devenue chanteuse black


 


« Caroline DEVISMES nous déroule le fil de sa vie, avec humour et en chansons. Une vie peu ordinaire pour une artiste extraordinaire, si, si… Caroline DEVISMES a découvert à 8 ans qu’elle avait des origines afro-américaines…

Quand on est née blonde aux yeux bleus, ce n’est pas forcément évident, et en même temps, on se demande ce qui a cloché dans cette vie-là, tant cette fille-là a du talent. Une interprète qui a tout pour elle, un regard, un sourire, des gambettes, une voix, un groove, oui, elle a tout sauf l’éclatante réussite qui devrait accompagner son incroyable potentiel et son côté showgirl « Made in Broadway ».

C’est sans doute pour cela que Thomas LE DOUAREC, metteur en scène de son état s’est retroussé les manches pour la mettre sous les sunlights, lui offrant un joli contrepoint avec son chanteur musicien. Vous aimez les années Motown, le groove des belles black girls, les Gloria, les Tina, les Diana, les Donna, Caroline DEVISMES fait le show et emprunte leur chemin avec un talent éblouissant ! ».

Sophie Bauret du Vaucluse Matin - le Dauphiné

« Road trip soul du Pas-de-Calais »

« Une Ch’ti découvre ses racines familiales via un grand-père texan et noir, une révélation qui chamboule son identité et suscite des aspirations de diva soul. Caroline la blonde et son sideman alsacien se lancent alors dans une épopée musicale, décalée et touchante, qui rappelle les chansons de Nougaro ou de Nino Ferrer : quand être noir est vu comme la panacée artistique, comme un supplément d’âme et une porte de sortie… ».

Vanessa Fara de La Terrasse


« Comme ça, à première vue, on pourrait croire que c'est une histoire à l'eau de rose. Et bien, non !
" Incroyable mais vrai " le point de départ de ce spectacle est rigoureusement authentique puisque le grand-père de Caroline Devismes (Claude Odell Dabbs) était un afro-américain, rien d'étonnant alors que la musique et le rythme surtout, coulent à ce point dans ses veines …
Or notre chanteuse est blonde, a les yeux bleus et vient du Pas-de-Calais.
Pour mettre au point cet O.T.N.I. (Objet Théâtral Non Identifié) Thomas le Douarec a collaboré à l'écriture du spectacle en compagnie de cette moderne " négresse blonde " puis a signé la mise en scène, ce qui en soi, constitue un gage de succès.
C'est qu'elle a une pêche incroyable cette Caroline du Nord et une voix d'une amplitude assez exceptionnelle !
Lauri Lupi, comédien, chanteur et pianiste, lui donne la réplique or, croyez moi, ce n'est pas facile de se hisser à la hauteur de la dame en question car dès qu'elle paraît toute l'attention du public a immédiatement les yeux rivés sur elle.
Une sorte de magnétisme se dégage de la personne, ce qui tombe bien car son auditoire ne reste pas en rade et la symbiose, scène-salle est totale.
Allez-y, vous êtes assurés de passer là, un excellent moment. Quant à l'histoire, tour à tour dramatique ou burlesque, toujours humoristique, je vous laisse la découvrir, bien sûr ! »

Le jour où je suis devenue chanteuse black


 

« Entre théâtre burlesque, comédie musicale et duo d'humour, le tout teinté d'un zeste d'émotion et agrémenté d'un pan de notre Histoire, Caroline Devismes et Lauri Lupi nous donnent à entendre des standards de la Motown et des chansons inédites en français et à en voir de toutes les couleurs… plumes et paillettes made in Folies Bergères en prime. »

Le jour où je suis devenue chanteuse black


 

«Deux remarquables comédiens-musiciens dans une mise en scène rapide et facétieuse… Aux saluts, vous avez une folle envie d'étreindre ces monstres sacrés- alias sacrés monstres !!»

Marie Ordinis. http://marieordinis.blogspot.fr/

«Un régal ! A ne pas manquer !»

Le jour où je suis devenue chanteuse black


 

" Irrémédiablement blanche, " elle se sent black mais pas noirs ". Cette comédie musicale, au départ autobiographique, prend un surprenant virage burlesque et fantastique ".

Le jour où je suis devenue chanteuse black


 

" Trois talents réunis pour un spectacle musical plein d'humour et de fantaisie. C'est d'abord Caroline Devimes, ancienne meneuse de revue aux Folies Bergères, une beauté épanouie, une énergie redoutable, une aisance naturelle pour s’emparer de la scène et de la salle, et surtout une voix magnifique, envoutante, qui ose s'attaquer aux grands succès de la soul en se hissant à la hauteur des Diana Ross, Aretha Franklin ou Donna Summer.
C'est aussi Lauri Lupi qui, plus qu'un faire-valoir de Caroline, est son complice au piano et dans les duos. L'un et l'autre ont une formation complète de comédiens, chanteurs, musiciens et de surcroît danseuse pour la première et metteur en scène pour le second.
C'est enfin Thomas Le Douarec, metteur en scène et comédien accompli à la riche carrière et aux choix éclectiques. "
François Ménager

Le jour où je suis devenue chanteuse black


 


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Le jour où je suis devenue chanteuse black

La presse

Théâtre Pièce: Le jour où je suis devenue chanteuse black

Du 27 mars au 3 mai, du mer au sam à 19h.