Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Le Bonheur est à l'intérieur de l'extérieur (La presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


« Cheveux bouclés, allure dégingandée, air distrait, Gauthier Fourcade ressemble à un extra-terrestre parachuté par erreur sur notre planète. Et qui se demande ce qu’il fait là. Jongleur de mot virtuose, ce doux rêveur né il y a embryon 46 ans pourrait être le fils spirituel de Raymond Devos.
On l’imagine bardé de diplômes littéraires, il est ingénieur en informatique. Un métier qu’il n’a jamais exercé car son rêve était ailleurs : devenir artiste. Subtile alchimie de poésie et de logique, d’absurdité et de mélancolie, son spectacle est à son image : inclassable. » Michèle Bourcet pour Télérama

« Il avait déjà réjoui une foule de spectateurs avec sa trilogie Le coeur sur la main, Si j’étais un arbre et Le Secret du temps plié, mais ce nouveau spectacle, encore plus poétique, voire philosophique, donne davantage la part belle à l’incontrôlable, l’inexplicable, l’imaginaire… On a rit, on a eu les larmes aux yeux. Derrière ses airs faussement sérieux, son spectacle est avant tout une invitation joyeuse à entrer dans les méandres de l’esprit. On y fait un voyage dont on ressort ému et enchanté. » Causette

« Gauthier Fourcade nous enchante à nouveau dans ce spectacle plein de malice… Il ravive l’enfance et sa découverte naïve du monde et du langage. Il plaira aussi bien à ceux qui ont gardé ce côté facétieux qu’à ceux qui aiment être déroutés, qui prennent plaisir à vaciller… le temps d’un spectacle. » Froggy's delight

« Gauthier Fourcade est un énergumène. Certains voient en lui le fils spirituel de Raymond Devos. Mais cet hurluberlu aux airs de savant fou est trop original pour être classable. Humoriste ? Peut-être. Sauf s’il doit partager cette étiquette avec Bigard...

Jongleur de mots, virtuose de l’absurde, philosophe illuminé ou poète rigolo… Quel que soit le qualificatif retenu, ce doux rêveur annonce la couleur, dès la première phrase de son spectacle : « Nous allons parler du bonheur et d’une façon rationnelle d’y parvenir » promet-il. En fait de rationalité, le chemin est alambiqué. Cela dit, le titre de son one man show a de quoi mettre la puce à l’oreille : « Le bonheur est à l’intérieur de l’extérieur de l’extérieur, de l’intérieur ou l’inverse ». Ouf !

Drôle de planète. Dès la première scène, Gauthier Fourcade nous parachute dans un univers digne de celui des Shadocks. Cependant au lieu de pomper, lui extermine les malheureux. Un bon moyen, pense t-il, pour que la terre soit peuplée de gens heureux. Mais lorsqu’un malheureux meurt, ceux qui l’aiment en perdent leur joie de vivre. Embêtant pour atteindre le bonheur. Alors, il change de route. On y croisera un frigidaire, un chaman et des bisons qui dansent la farandole… Un conseil : réveillez l’enfant qui sommeille en vous. Et courez vite décrocher la lune avec Gauthier Fourcade ! Il vous attend à la Manufacture des Abbesses, jusqu’à fin mai. »
Caroline de la Porte pour le blog c2lap.blogspot.fr


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Le Bonheur est à l'intérieur de l'extérieur

La presse

Théâtre Pièce: Le Bonheur est à l'intérieur de l'extérieur

Jeu 21 H
Ven 21 H
Sam 21 H
(jusqu'à fin mai. relâche le 11)

A partir du 05/01/2012