Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


La confusionite (La presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


"A l’annonce du diagnostic de la maladie d’Alzheimer de son mari, Colette Roumanoff cherche des renseignements sur Internet et ne trouve que des informations désespérantes. Confrontée à des situations étranges et bizarres, elle comprend peu à peu qu'il est possible de trouver des moyens d’apprivoiser la maladie, de la contourner... et de vivre avec ! L'auteur et la metteur en scène de la pièce sont confrontées directement à la maladie dans leur vie personnelle et trouvent, par le théâtre, le moyen d'exorciser les peurs et transmettent aux aidants la force d'être là au quotidien.
Colette Roumanoff s’est demandé si on peut vivre heureux avec la maladie et a conclu que oui. Cela demande de prendre les choses avec humour, apprivoiser la maladie d'Alzheimer, d'accepter, de modifier le mode de vie. "La Confusionite" reprend les situations du quotidien et les manières d’y faire face."

La confusionite


 

"La pathologie engendre naturellement des effets comiques, des quiproquos, des confusions qui peuvent être prises à la rigolade (ou au tragique). La maladie a très mauvaise presse, la peur et l’angoisse qu’elle génère aggravent tout, pour tout le monde. Nous avons pensé que cette pièce était un bon moyen de faire voir autrement le patient, sa pathologie et ce qui était nécessaire à lui et à ceux qui l’entourent pour bien vivre cet état si particulier. Si on arrive à trouver la bonne attitude, les choses s’enchainent assez facilement. Le patient ne vit que dans la relation, que par la relation. Il peut faire énormément de choses s’il est correctement accompagné. Hors de la relation il est perdu dans l'océan du temps. Perdu et rejeté, il n’osera plus rien extérioriser, il survivra prisonnier de la peur, de la honte et de l’ennui."

ENTREPATIENTS.NET

"La maladie entraîne des changements, rien ne sera plus comme avant, certes, explique Colette Roumanoff. Mais plutôt que de se morfondre dans les regrets, la Confusionite nous invite à modifier le quotidien, interroger nos comportements et ré-enchanter le présent."

La confusionite


 

" C'est en comprenant que « le principal problème des personnes alzheimer n'est pas la perte de mémoire, mais la confusion » qu'elle s'est mise à inventer tout un ensemble de stratégies pour réduire cette dernière : réduire les sources de stress, placer des repères (comme ces panneaux indiquant sur scène la localisation des différentes pièces de la maison), ôter les objets inutiles et sources d'erreur."

La confusionite


 

" Pour vaincre la peur et l’angoisse qui accompagnent la maladie d’Alzheimer, il faut commencer par changer de vocabulaire. La Confusionite propose une vision claire du patient, de sa pathologie et de ce qui est nécessaire à lui et à ceux qui l’entourent pour bien vivre cet état si particulier. Avec la bonne humeur, tout devient plus simple, plus facile pour tout le monde. La maladie engendre naturellement des quiproquos et des confusions, des effets comiques, le rire est bon pour la santé."

La confusionite


 


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


La confusionite

La presse

Théâtre Pièce: La confusionite

Dim 20h
Lun 20h
Mar 20h
Mer 21h
Du 5 octobre au 5 novembre (relâche les 6 et 7 octobre 2014)