Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


King kong theorie (La presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


« Le texte, assez inclassable, sorte d’essai autobiographique, mêle réflexion et récit d’expériences vécues. Statut ambigu que le dispositif scénique imaginé par Cécile Backès s’efforce de traduire, en alternant discours au micro face public et confidences plus intimes sur un canapé. Le passage autobiographique sur le viol est particulièrement saisissant. (…) Dans cette version moderne de la Belle et la Bête, c’est à l’animal que s’identifie la narratrice. La figure du monstre représente ici le refus de correspondre au désir masculin, d’incarner une féminité vue comme simple «apprentissage de la servilité». King Kong, c’est la femme virile qui dénonce le «système d’émasculation des filles». La comédienne Salima Boutebal s’emploie avec conviction, et non sans une certaine poésie, à figurer cet être hybride, mi-femme, mi-monstre gentil. »
Les Trois Coups Fabrice Chêne

« La metteuse en scène Cécile Backès retrouve Salima Boutebal pour ce solo performance. Blonde peroxydée, moulant ses formes rondes sous une nuisette coquine, la comédienne porte le texte en musique, avec une ironie mâtinée de candeur provocante. Le féminisme est ici dissident, heureusement rebelle. »
La Terrasse - Gwénola David

« Oscillant en permanence entre humour, dérision et propos acerbes sur la putasserie de la féminité, accompagné par les musiques d'Eartha Kitt ou encore Missy Elliott et le texte de Virginie Despentes, le spectateur découvrira une pièce percutante. »
Vaucluse Matin

« On est suspendus à Salima Boutebal, seule en scène, gouaille de pétroleuse, présence incroyable et humour pince-sans-rire. Peu importe qu'elle soit «plus King Kong que Kate Moss», cette fille-là est terrible! »
Le Point.fr Nedjma Van Egmond

« Sans travestissement du propos malgré quelques coupes franches, ce « King Kong Théorie » livre toute la saveur amère, âpre et le ton tour à tour acerbe, sarcastique et pétillant de l'auteure. »
Froggy's delight Amandine Agic


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


King kong theorie

La presse

Théâtre Pièce: King kong theorie

Dim 21 H
Lun 21 H
Mar 21 H
Mer 21 H
jusqu'au 1er aout
(du 10 juin au 1 aout 2012)