Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Docteur Glas (La presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


«L’interprétation…est magistrale

Il aura suffi à John Paval d'une seconde, d'un sourire, d'un grain de voix, pour nous emporter dans l'univers de la pièce : les confidences à son journal - et au public - d'un médecin à propos d'autres confidences, très intimes, de la jeune femme d'un vieux pasteur. On peut comprendre que l'auteur suédois Hjalmar Söderberg -le Flaubert scandinave -, ait été conspué et forcé à l'exil par les bien pensants de son temps. L'interprétation des deux acteurs John Paval et Sofia Efraimsson - est magistrale.
---Marion Richez, Théâtral Magazine


Un des spectacles et créations les plus marquants du Festival d'Avignon…

On découvre avec quelle audace Söderberg s'empare de sujets totalement tabous et passés sous silence à l'époque. Le propos est d'une grande force, les comédiens Sofia Etraimsson et John Paval sont impressionnants. Un récit d'une grande force.
---Rue 89


« Quel magnifique moment de théâtre… »

Quel magnifique moment de théâtre, d’émotion et de plaisir tout simplement en assistant à cette représentation du Dr Glas. …Les deux comédiens nous livrent une prestation remarquable empreinte de tendresse, de vérité et d’humanité,… C’est un hymne à l’expression des sentiments porté par une magistrale interprétation. "
--- Vaucluse le Dauphiné

« Bouleversant... »

John Paval campe un Docteur Glas bouleversant. Dans son jeu sensible, l'humour vient calmer ses interrogations et masque son émotion quand il reçoit la belle Helga, femme du pasteur. Sofia Efraimsson, dans son rôle d'épouse soumise à des obligations maritales non consenties, est déchirante dans son rôle de martyr. Textes forts, comédiens à l'aisance naturelle, émotion qui gagne le public au fil des minutes, Docteur Glas sera un des grands moments du Off.
-Midi Libre

« une adaptation remarquable »

Un des géants de la littérature scandinave Söderberg nous vaut une pièce aux propos redoutables « Docteur Glas ». L’acteur John Paval ... a écrit une adaptation remarquable du roman. Se mêlent la narration, les scènes dialoguées et les monologues intérieurs dans une époustouflante interprétation.

Sofia Efraimsson, actrice suédoise, dans le rôle d’Helga est bouleversante. John Paval est excellent dans son rôle de médecin qui se retrouve dans une situation ambigüe. Ce jeu sur le cordeau de l’âme humaine est interprété d’admirable façon, avec un naturel déconcertant. La mise en scène d’Hélène Darche est intelligente et subtile.
Fanny Inesta, La Marseillaise

« On est sous le charme… »

"Jusqu'où ira ce médecin suédois pour défendre le droit d'aimer. Ses confessions nous tiennent en haleine dès le début. Le thème est bien encore d'actualité! On est sous le charme de ce spectacle tout en finesse, face à de remarquable comédiens."
---La Provence

Coup du coeur - Chrétiens au Festival d'Avignon
Coup du coeur - Educ' Action de la Communauté française de Wallonie-Bruxelles - ("particulièrement remarquable pour ses valeurs humanistes")


1905, à Stockholm, dans le cabinet d'un médecin, le docteur Glas.
Décor sobre, salon, bureau. Bourgeois.
Le médecin se raconte, narre sa vie bien installée dans sa ville. Une vie calme. Bourgeoise.
Et puis peu à peu, le ton change, des failles vont apparaître sous cet aspect policé et les questions
surgir.
Et c'est toute l'hypocrisie de ce début de XXème siècle qui va se dévoiler, par petites touches,
avortement interdit, laissant les femmes à leur détresse, rôle de la religion, viol conjugal, eugénisme.
Une histoire simple. Une histoire d'amour, d'un adultère. Qui aurait pu être du Feydeau. Mais qui en fin
de compte n'est pas sans rappeler Tchékov.
C'est d'une violence terrible à laquelle John Paval parvient à insuffler beaucoup d'élégance, des pointes
d'humour et une grande délicatesse.
Il est remarquable dans cette adaptation qu'il a lui-même réalisée de l'auteur suédois Söderberg,
unanimement reconnu aujourd'hui mais condamné à son époque car jugé subversif et pornographique.
Il nous entraîne dans les méandres de sa pensée, jouant souvent sur différents temps chronologiques,
la narration, l'épisode raconté et le monologue intérieur, respectant le texte fin, subtil et éminemment
dérangeant de l'auteur.
Et puis ces gestes discrets, mais qui disent tant, comme de cacher de la main à sa patiente, l'ordonnance
qu'il est en train d'écrire. Une femme, n'est-ce pas, n'a pas droit de regard…
Remarquable travail d'adaptateur et de comédien.
Très belle idée d'avoir introduit dans ce long monologue qu'est l'&57494uvre de S&57443deberg, le personnage
d'Helga en chair et en os, auquel Sofia Maria Efraimsson prête sa blondeur et sa grâce. Elle est
émouvante, bouleversante.
On se prend au jeu, captivés que nous sommes par ces personnages qui se débattent pour vivre, pour
être maîtres de leur destin. Même s'il faut pour cela tordre le cou à la morale, braver les interdits.
Le brave docteur Glas a cédé, s'est laissé prendre au jeu des sentiments jusqu'à commettre l'irréparable,
à trahir son serment, à violer la mission humaniste d'un médecin, à prendre le risque de se perdre.
Jusqu'&57425 se retrouver seul… &57425 regarder tomber la neige.
Nous laissant face à nos propres réponses à cette question : L'amour excuse-t-il tout ?
--Nicole Bourbon,Reg'arts


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Docteur Glas

La presse

Théâtre Pièce: Docteur Glas

Du 22 aout au 27 octobre 2013.
Du jeudi au samedi à 21h et le dimanche à 17h.