Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


C'est pas la fin du monde (Note d'intention)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


C'est pas la fin du monde


J'écris parce que les êtres humains me passionnent, me fascinent, ainsi que ce mystère qui nous unit, tous la vie. J'essaie à travers mes pièces et mes personnages de comprendre un peu plus, un peu mieux, notre complexité et nos paradoxes, nos failles et nos infinies ressources. C’est une plongée dans l’âme humaine, où intuition et réflexion se mélangent, à la recherche de bribes de vérité.

NOUS, AUJOURD’HUI

Ce qui m’intéresse, ce sont avant tout les relations intimes. C'est pas la fin du monde parle de liens d'amour et de passion, d'amitié et de parenté, à travers les relations étroites entre deux hommes et deux femmes - un couple, un ex couple, un frère et un soeur, deux grandes amies.
Mes personnages, en même temps, sont ancrés dans un contexte social bien défini, et actuel: consumérisme, crise financière, engagement écologiste ne servent pas uniquement à les caractériser, mais influences profondément leur façon d’être et d’agir.

UNE COMEDIE

C’est pas la fin du monde est une comédie, riche en rebondissements et en coups de théâtre, tous au service de l’idée qui sous-tend la pièce, et que le titre - un clin d’oeil à l’expression toute faite résume.
Sans jamais m’éloigner de ma recherche de vérité et d’humanité, j'ai voulu observer les tourments de mes personnages avec distance, légèreté et humour, ce qui permet de mieux faire apparaitre leurs contradictions, leur failles, et de pouvoir relativiser leurs drames, en laissant entrevoir une issue.
Les personnages traversent des épreuves: trahisons, ruptures, faillite, règlement de compte en famille… Or, sans vouloir amoindrir la gravité d’événements pareils, je pense qu’on peut toujours réagir, faire confiance à la vie et recommencer. Après la tempête une nouvelle vie - meilleure, chargée de sens, tissée de relations plus sincères - est toujours possible.

LE TON

Chaque pièce a un ton qui lui est propre. Ici, c’est la légèreté. Un équilibre difficile à trouver, car les situations sont parfois graves. Il ne faut jamais appuyer les notes dramatiques, il faut les jouer avec justesse, dans un rythme vif.

LA MUSIQUE

Avec le compositeur, nous avons considéré le texte comme une partition musicale. Selon le modèle de Pierre et le Loup, chaque personnage est représenté par un instrument,et par un thème. Ces thèmes vont dialoguer entre eux, s’harmoniser, ou être en désaccord, et aideront à passer d’une couleur à une autre, d’une scène à l’autre.

Carlotta Clerici

C'est pas la fin du monde


 

C'est pas la fin du monde


 


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


C'est pas la fin du monde

Note d'intention

Théâtre Pièce: C'est pas la fin du monde

Du 2 mai au 23 juin 2013.
Du jeudi au samedi, à 21h et le dimanche à 17h