Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Blogueuse (La presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


«Pour tenter de surmonter une rupture amoureuse, une jeune femme, Paola, crée un blog où elle raconte avec dérision son quotidien dépressif. La metteuse en scène Camille Kiejman « croque » avec justesse, précision et drôlerie la vie d’une jeune célibataire d’aujourd’hui, sa solitude et aussi sa force. C’est vif et léger, joué par trois jeunes comédiennes épatantes. Le ton rappelle parfois les dialogues de Fonelle et Bianca dans « ELLE », mais sous la drôlerie quelque chose se dit sur la jeune femme d’aujourd’hui, l’importance d’Internet et les rapports nouveaux entre les sexes. »

Blogueuse


 

« Paola ne se remet pas de sa rupture avec son rocker. Alors, logique, elle "ouvre son blog", comme on dit. Le blog, ce journal intime qui n'a rien d'intime puisqu'il peut être lu par la terre entière, sur Internet. Cette(c)ouverture lui permet de se défouler, de gros déboires en petites gloires. Etre femme de rocker d'abord, "c'est aussi antithétique qu'être journaliste à m6, le groupe et la groupie son plus fort que le couple.

Tout cela et bien plus, Paola l'écrit sur son blog et le décortique à coup de formule bien tournées sans censure ni scrupule. Comment jouer sur cette scène qui a pour vocation de justement écrit sur la Toile? Camille Kiejman assistante à la mise en scène de Jean Michel Ribes au théâtre du Rond point, a trouvé l'astuce. Elle a "dé-tripler" Paola, l'a fait parler à travers trois voix, trois comédiennes craquantes qui s'emparent pour nous la livrer sur un plateau, de la vie de la blogueuse, ses amours, ses émois et surtout son moi son ego. Le ton piquant de l'autodérision évite les clichés et l'emphase . Les trois moi se renvoient la balle lors d'une partie de ping-pong dynamitée qui donne du punch a ces récits souvent drôles tout droit sortis de deux blogs.

Car les propos rapportés sont issus de vrais blogs ceux de Francesca Serra et Titiou Lecoq. La première, ex khâgneuse a ouvert son blog en 2009 (www.iletaitunefoissurleweb.wordpress.com, la seconde a étudié la sémiotique avant de se lancer dans la "carrière" de blogueuse (www.girlsandgeek.com). Francesca rêvait de "mettre une blogueuse sur scène". Camille Kiejman l'a fait. Les trois jeunes femmes ont sélectionné leurs textes préférés. Et le résultat est truffé d'infos sur l'air du temps. Vous découvrirez la définition exacte de la Parisienne ("mince, bien habillée, elle pleure dans le métro"), et d'une "racaille intramuros" (on vous laisse la surprise)./ Vous saurez pourquoi il ne faut pas toujours décrypter les signes du destin et comment couper le sifflet, en une seule phrase, à "Tania la Chaudasse". Les garçons, nombreux dans la salle, rient beaucoup, autant sinon plus que les filles. Sacrées blogueuses! »

Blogueuse


 

«La comédie de l'été qui buzze? C'est "Blogueuse"! Alors, on se rue ce week-end aux trois dernières représentations à la Manufacture des Abbesses. Trois comédiennes hilarantes - Prune Deriennic, Céline Espérin et Kristina Chaumont - pour un seul personnage, Paola, qui raconte sa life post-rupture sur le net. Sa déprime à base de 45 clopes par jour, son pote relou qui tape l'incruste... Tout y passe! On s'en ficherait si le texte, plein d'auto-dérision, ne questionnait pas si drôlement la fusion viue sociale/vis du web: la courbe de fréquentation du blog qui fléchit? Un commentaire perfide? Des drames pour Paola!Derrière tout ça, il y a les auteurs, Francesca Serra et Titiou le Coq, deux blogueuses qui savent de quoi elles parlent. Et puis, il y a Camille Kiejman, avec sa mise en scène sur-pêchue. Ces filles là font délicieusement surfé les planché sur le 2.0. »

Blogueuse


 

«Je blogue, tu blogues, elle blogue, nous bloguons... Aujourd’hui, la pratique s’est largement répandue. Francesca Serra et Titiou Lecoq surfent donc sur la vague et se sont servies de leur propre expérience de blogueuses pour en faire une joyeuse comédie. L’héroïne s’appelle ici Paola. Elle vient de se séparer de son rocker. Pour tromper l’ennui et pour tenter de sécher ses larmes, elle décide de s’épancher sur le Net... Puis au fil du temps, c’est toute sa vie de jeune trentenaire qu’elle va dévoiler. Entre coups de gueule et fous rires, elle nous parlera de son meilleur ami Max, de sa grand-mère, de séduction, de sexe. La blogueuse est forcément plurielle... donc sur scène, trois comédiennes se partagent le rôle. C’est plutôt bien vu puisque le procédé nous évite le piège du monologue qui aurait fini par lasser. Là au contraire c’est dynamique et énergique. Céline Espérin, Kristina Chaumont, Prune Derriennic ont chacune leur charme, leurs mimiques et leur univers. Adrien Durrmeyer, le seul homme de l’histoire n’est pas en reste. A la mise en scène, Camille Kiejman ne commet pas d’impair. Bien évidemment, le spectacle se définit avant tout par son côté « girly », mais l’humour et la fraicheur dont il fait preuve séduit incontestablement tous les publics. On passe un délicieux moment en compagnie de cette intrépide blogueuse aux allures de Bridget Jones....»

Blogueuse



 


 

«Le coup de coeur du jour : La Blogueuse sur les planches
Je vous emmène voir un nourrisson, la pièce a huit jours, c’est un bébé ! J’ai eu la chance d’assister au filage, ça s’appelle « Blogueuse » au singulier et pourtant elles sont trois sur scène, trois pour n’interpréter qu’une fille, une Paola qui s’est fait quitté par son fiancé, un rocker. Ils disent d’ailleurs dans la pièce « être femme de rocker c’est comme être journaliste sur M6 ça n’existe pas », ou en tout cas ça en s’épouse pas !
Cette Paola quittée va ouvrir son blog et s’ouvrir un peu comme une fleur japonaise et commencer à raconter sa vie, son uvre. Ce n’est pas du tout une pièce fifille ou nana, ce n’est pas du tout de la littérature hormonale qui est montée en spectacle parce que ça je n’en parlerai d’ailleurs pas et c’est assez insupportable. Là ce n’est pas le cas, c’est une pièce très instruite, très maline, très fraiche. Il y a deux jeunes auteurs, deux journalistes qui ont moins de trente ans et c’est monté et adapté par Camille Kiejman qui travaille avec Jean-Michel Ribes au Théâtre du Rond-Point, et c’est sa première représentation professionnelle.
La géographie de la scène c’est 120 fauteuils dans la salle, 3 chaises sur scène : trois chaises, trois filles et ça s’arrête là. Je pense que pour réussir avec cette mécanique extrêmement épurée à intéresser pendant 1h20, il faut être bon et il faut avoir un bon texte... ce qui est le cas ! Le texte n’est pas du tout évaporé, ça parle d’une fille d’aujourd’hui qui résonne drôle et j’ai envie de dire, là on est dans le studio Coluche, qu’on pourrait très bien commencer la pièce en disant c’est l’histoire d’un mec, sauf que là c’est l’histoire d’une fille. Il y a des choses très bien imaginées, par exemple il y en a une qui dit que sa technique de valorisation c’est la narration... j’aimerais bien pouvoir dire la même chose !
Il y a des petits bijoux, des petits diamants tout le temps, des idées dans la pièce, des choses qu’on ne trouve pas ailleurs. Par exemple elle dit qu’elle adore prendre le métro mais qu’il y a toujours une fille qui pleure dans le métro. Elle dit aussi qu’il devrait exister des caisses rapides pour les filles quittées, des caisses « spécial rupture », c’est pas bête ! Beigbeder disait dans « L’amour dure trois ans » : « quand on divorce on est toujours seul alors que quand on se marie on est plein... ». Voilà, il y a des petites idées comme ça à la Beigbeder assez jolies, des phrases dont on se souvient.
Les actrices sont très mignonnes, elles jouent très bien surtout, elles sont bien dirigées par Camille Kiejman. Je vais vous les citer car je vais quand même faire un générique de fin, faire un petit peu comme Au théâtre ce soir... Alors le texte est de Francesca Serra et Titiou Lecoq, l’adaptation et la mise en scène est de Camille Kiejman et c’est avec Kristina Chaumont, Prune Derriennic, Celine Esperin, Adrien Durrmeyer, et la musique est de Gaspard Kiejman.
Il faut absolument y aller ! C’est du mercredi au dimanche à 19h, donc au lieu d’aller boire quelque chose en terrasse, vous allez voir ces jeunes filles et vous allez les applaudir ! Et il y a la clim !»

EUROPE 1 - Constance Chaillet.


«Elles sont trois sur scène, jeunes, ravissantes, bougeant et bondissant parfaitement, en short ou en robes classiques et élégantes chaussures à très hauts talons . Elles manient plus qu’habilement trois chaises, leurs seules partenaires, et partagent un personnage unique : celui de la blogueuse irrépressible qui passe sa vie à (se) la raconter : moi et les autres, les autres et moi. Tout y passe: problèmes autrefois qualifiés d’existentiels, mais qui en 2010 sont dépassés par le non-dit, le plus-dit, et le trop-trop-dit .
Evidemment votre blogueuse du départ a fait des études plus que supérieures et la manière dont elle s’exprime renvoie au filet un spectateur moyen qu’elle désemparerait sauf si lui aussi est titulaire d’un bac plus-plus-plus… et c’est là où ça pourrait commencer à coincer. Cette blogueuse fausement naïve et interloquée n’est-elle pas en train de faire un numéro ?
Vos charmantes se sont mises à se trémousser, à mimer - parfaitement car elles ont un métier d’enfer- des grand-mères sourdingues ou des messieurs du genre profs archi-sadiques. Elles continueront à être excellentes dans un genre déjanté.
Noirs, re-noirs, ça repart. Ce spectacle, censé durer une heure, mais nettement plus long, ne peut surtout pas être comparé à une succession de sketches débridés : il a une trame et un argument de départ : si la blogueuse s’en prend à nous et nous interpelle c’est qu’elle s’est fait remettre en question(s) par le départ de son… (1) partenaire, (2 ) petit ami, (3) fiancé,
(4) amant torride ou/et …(4bis) parfaitement incompétent…bref (5)l’homme avec lequel elle pensait pouvoir fonctionner en binôme et cela pendant un certain temps (vous cocherez) . C’est un rocker - « fais-moi mal Johnny-Johnny-Johnny… envoie- moi au ciel ! »- et il s’appelle Max.
Ces dames auteures, adaptateures et metteures en scène sont plus que malines, à la toute fin elles font intervenir un homme-super-mâle responsable qui les recadre, mais calmera-t-il leurs angoisses à demi-vraies autant que renouvelables ?
Nous avons ri , le public se contorsionnait et hoquetait.
Allez voir ce spectacle à la Manufacture des Abbessses où tout est forcément cousu-mains, donc authentique et généreux. »

LE BLOG DE MARIE ORDINIS - http://marieordinis.blogspot.com


«Blogueuse, la pièce qu'on m'a obligée à voir mais que j'ai kiffée quand même
"Si Bridget Jones avait eu internet … Elle n'aurait pas été une grosse loseuse!" Je vous donne juste l'accroche pour vous mettre dans le bain avant de vous faire un compte-rendu plutôt "La pièce, mes états d'âme et moi".
Je préfère mettre les choses à plat tout de suite : cette pièce, c'est celle de Francesca Serra, journaliste chez Grazia.fr (donc collègue à moi), et de Titiou Lecoq, journaliste pour Grazia (le mag). Quant à la mise en scène, c'est celle de leur super copine Camille Kiejman. J'ai donc été voir la première hier soir par obligation de collègue sympa qui va vous faire un super papier évidemment, un brin tendue tant l'enjeu de ce papier est énorme. Toute ma vie sociale au bureau en dépend.
Pour moi théâtre rime généralement avec lutte pour garder les yeux ouverts et grosse concentration pour essayer de comprendre. Là, c'était plutôt oublie pas de rigoler, en plus elles sont assises juste derrière toi et, ah oui, oublie pas non plus d'applaudir jusqu'à plus de mains, et puis même si t'aime pas tu te tais ou tu dis hmmmm génial, j'dois y aller vite, très vite, désolée.
En fait, y'a pas eu besoin de se forcer du tout (je parie que vous vous y attendiez à celle-là). Titiou, Frances' (ouais, c'est son p'tit nom au bureau, moi je suis un peu intime avec une des stars du show vous voyez) et Camille ont réussi à transformer les deux blogs en une pièce de théâtre drôle et pétillante. Je pèse mes mots. On a bien rigolé pendant 1h et on n'a pas arrêté de se regarder genre grave, c'est tellement ça, tu penses pas trop à moi dans cette scène ?
Bref, je vous fais le topo de la pièce plutôt que celui de ma vie. Les 2 blogueuses ont assemblé leurs meilleurs posts et en ont fait une histoire grâce à la metteur en scène, 3 comédiennes et un personnage (à 3 voix). Le personnage c'est Paola, un mix explosif de Titiou et Francesca. On y parle boulot, aventures, cul, amoureux, meilleurs potes, grand-mère, déprimes, joies, conseils de filles, le tout avec des répliques qui risquent de devenir cultes … Mais je préfère pas vous les révéler, ce serait pas marrant. Alors, allez voir la pièce sinon vous ne saurez jamais.
Chaque jour est un post mis en scène de manière simple et audacieuse et joué par 3 jeunes comédiennes, pétillantes et so 2010 (elles, je les connais pas, je les ai juste, honnêtement, trouvées cool).
En tant que fille, et je parle de manière universelle, on se reconnaît dans pas mal de situations. En tant que fille qui connaît un peu les garçons, ou en tout cas leurs travers, je peux dire que eux aussi, ils reconnaitront les filles et seront bien obligés d'admettre la part de vérité (pas toujours sympa) du regard qu'elles portent sur eux.
En tout cas, vous rirez, c'est sûr, parce que moi je rigole quasi jamais au théâtre et là j'ai ri (presque jamais forcée) et surtout parce que les tribulations d'une fille comme nous qui raconte sa vie et qui fait sa star sur le net, ça nous parle. »

GRAZIA.fr



«Blogueuse, la pièce web 2.0 qui rafraichit Paris
Jusqu’au 8 août, la Manufacture des Abbesses propose une comédie pétillante sur ces nouveaux animaux de sexe féminin qui étalent leur vie avec humour et fausse modestie sur la toile. Imaginé par Francesca Serra et Titiou Lecoq, à partir de vrais posts sur leur blogs (www.iletaitunefoisleweb.wordpres.com et www.girlsandgeeks.com), le spectacle « Blogueuse » vous fera sourire car il vous rappellera certainement quelqu’un de votre entourage… ou vous-mêmes.
D’origine corse Paola est devenue une vraie parisienne, qui va avec ses copines au BHV, drague au Krav Maga, et tombe amoureuse d’un rocker en jean slim et mèche de série. Quand son rocker la largue, elle reste avec ses deux amis : la psychorigide Charlotte et l’ami collé à sa playstation, Max. Elle décide de créer son blog pour se sortir de son chagrin d’amour. Et très vite, c’est le grand succès : plusieurs milliers de lecteurs tous les jours et surtout un article dans la gazette normande. Mais tant d’attention ne risque-t-elle pas de faire prendre la grosse tête à Paola?
Avec beaucoup de recul et d’humour sur leur activité de blogueuses, Francesca Serra et Titiou Lecoq, proposent une comédie drôle et savoureuse, où les saynètes s’emboîtent plutôt habilement pour former une vraie intrigue. Le texte est plutôt chiadé ce qui va à l’encontre des idées reçues sur les geekettes / modeuses web 2.0. Enjouées, les trois comédiennes jouent tous les rôles de la trame narrative du blogs. Sous la houlette de Camille Kiejman, elles miment la vie parisienne pendant 1h30, armées de… leurs talons, leurs visages et de 3 chaises. On retrouvera notamment Céline Espérin qu’on avait découverte dans le film « Les Marais criminels » Prune Derriennic, hilarante en prof de sport, et Kristina Chaumont dans le rôle principal de la blogueuse et dont le jeu nuancé est un bonheur à suivre. La pièce plaira et aux filles qui s’y retrouveront, et aux mecs, qui pourront y percer certains secrets de filles bien cachés. »

LA BOITE A SORTIE - www.laboiteasorties.com


«J’ai vu Blogueuse à la Manufacture des Abbesses et n’ayons pas peur des mots : j’ai trouvé cette pièce géniale. Pourtant, non, je n’ai pas d’actions au Théâtre des Abbesses et non, je ne connaissais ni les blogueuses, ni les actrices, ni la metteur en scène. Mais qu’est-ce que j’ai ri… Parce que oui, l’histoire d’une blogueuse qui raconte sa vie rocambolesque sur Internet, ça me parle ! Petit détail non négligeable, j’avais emmené Monsieur-mon-mari avec moi . Et il faut savoir que si Monsieur est assez Open question culture, il a tout de même une aversion pour tout ce qui fait fi-fille et cul-cul. Du coup, j’avais des craintes…Attention, suspens…Les lumières s’éteignent dans la salle (c’est mon moment préféré quand je vais au théâtre) puis s’allument sur scène : trois filles, trois chaises et tout commence par une histoire de rupture.En effet, Blogueuse, c’est l’histoire de Paola, fraîchement séparée (pour ne pas dire balancée) par son rockeur de copain : elle commence à écrire son blog, un peu comme une arme anti-déprime. Elle y raconte sa vie, ses amis (Charlotte et Max) et ses efforts désespérants pour reprendre le dessus et trouver à nouveau l’amour ! Le tout avec une bonne dose d’humour et le blog, les commentaires, les stats en toile de fond.Dès la première scène - le spectacle est composé de saynettes - tout le monde est mort de rire dans la salle (et j’entends à ma grande surprise, il n’y a pas que des filles). Tirés des blogs Il était une fois sur le web et Girls ans Geek.com, les dialogues sont restés fidèles à cet esprit : grâce à la mise en scène dynamique on retrouve le rythme des posts et l’espièglerie de leurs auteurs. Les trois comédiennes sont particulièrement drôles et convaincantes : toutes campent l’un des aspects de la personnalité de la blogueuse. Elles font appel à la Bridget Jones qui est en nous - oui, on est des boulets, et on l’assume - en faisant un marathon dans Séville pour trouver un petit top Bershka, en s’inscrivant dans une salle de sport pour draguer… Cette pièce - dans une salle climatisée en prime - est une réussite. La preuve, même Monsieur-mon-mari a a-do-ré ! Il a rit pendant une heure et quart et en rentrant me demande les liens vers les blogs originaux des auteurs… Finalement, Blogueuse c’est une pièce sur les filles avant tout, sur les blogueuses en particulier et parce que oui, être une fille à l’heure du web 2.0, ça change la donne !»

LE NUAGE DES FILLES - www.lenuagedesfilles.com

«Mercredi 30 juin. Déjà?
Pour certains, le mercredi 30 juin est le jour du départ en vacances, un anniversaire, une grosse réunion, un accouchement, le coup d'envoi des soldes, un match de foot....
Pour moi, c'est la première de la pièce sur laquelle je travaille depuis des mois : « Blogueuse »
Au mois d'octobre, mon amie Francesca Serra est venue me voir avec une idée. Elle est auteur, blogueuse et journaliste, je suis metteur en scène, elle m'a dit : "et si on racontait l'histoire d'une blogueuse sur scène? ". Alors on a demandé l'aide d'une troisième auteur, Titiou Lecoq, (également blogueuse et journaliste) et cet hiver, texte après texte, on a construit ce spectacle.
Nous sommes parties des posts que Titiou et Francesca avaient publié sur leurs blogs respectifs, on a gardé ceux qu'on aimait le plus, puis on s'est lancé dans la création d'une trame narrative. On ne voulait pas faire une succession de sketchs mais un vrai spectacle avec une histoire, un début, un milieu et une fin.
Ces textes épars sont donc progressivement devenus les étapes de la vie d'une fille qui n'était plus vraiment Titiou, plus vraiment Francesca, mais un personnage à part entière : Paola. Paola ouvre un blog sur lequel elle raconte ses aventures, son boulot, les hommes, sa meilleure amie, le sexe, sa grand-mère... Chaque jour est un nouveau post, et le spectateur devient le lecteur du blog.
Dès le départ, s'est imposée comme une évidence, l'idée de faire jouer le spectacle par trois comédiennes : un seul personnage à trois voix. Je voulais d'abord éviter le monologue un peu rébarbatif et puis exprimer les multiples facettes de la personnalité du personnage. Une façon de dire aussi que la blogueuse est toute ses lectrices, chacune s'identifie, l'imagine à sa façon, elle est plurielle.
En marge de l'écriture, nous avons commencé à faire des lectures pour entendre le texte à l'oral et pour rencontrer des comédiennes. J'ai mis longtemps à trouver mes trois perles rares mais finalement Prune, Céline et Kristina sont arrivées, très différentes mais complémentaires. Des âges, des histoires, des formations, des physiques, des tempéraments très différents mais plusieurs points communs: l'énergie, l'envie, le talent. Un garçon tout de même pour équilibrer le tout, Adrien, mon éternel complice de théâtre.
Le texte achevé, la distribution faite, nous sommes rentrées en répétitions, sans savoir très bien où nous allions... Apprendre à se connaitre, défricher le texte, se lâcher, faire jouer l'imaginaire... De la timidité des premiers jours aux séances déjantées, mais toujours dans la bonne humeur.
Et puis, une bonne nouvelle, suite à l'envoi d'un dossier à la Manufacture des Abbesses: ils nous propose de venir auditionner. Panique, seulement trois répétitions à notre actif à ce moment là mais on met la gomme et on arrive tremblants un vendredi après-midi. On joue nos dix minutes et comme dans les films on nous dit "merci, on vous rappellera".
Dépités sur le trottoir, on est sûr d'avoir été mauvais, on se quitte en riant de notre déconvenue. Mais lundi c'est le miracle : "bonjour, on a beaucoup aimé votre spectacle, voulez-vous jouer à la Manufacture cet été?".
Trois fois oui, on veut !
Alors là c'est parti, il faut répéter vite vite, trouver des sous (merci Liliane), fabriquer une affiche et des tracts (merci Nour), les faire imprimer (merci Ariane), rameuter les copains (merci tous), inviter les journalistes (merci Leslie), vendre des places (merci Tatiana et Lara), faire des photos (merci Léo), créer les costumes (merci Colombe), régler la lumière (merci James et Guillaume), composer la musique (merci Gaspard)...
On a peur, on a envie, on s'amuse, on s'agace, on fatigue, on est heureux...
La première c'est ce soir ! Pensez à nous, et venez nous voir si vous êtes à Paris cet été ! On vous promet un vrai bon moment de comédie pure et toute notre énergie !»

EN MODE LIBRE - http://enmodelibre.blogs.nouvelobs.com


 


 

«Une pièce de théâtre qui parle de nous, les blogueuses ? Nous n'allions pas rater cela quand même ! Le week-end dernier, nous avons eu l'occasion de voir la pièce de théâtre "Blogueuse", qui passe jusqu'au 8 Août à la manufacture des abbesses. Cette pièce, co-écrite par Francesca Serra et Titiou Lecoq, et mise en scène par Camille Kiejman, relate les aventures de Paola, une blogueuse "influente".
En plus de relater un peu de la vie d'une blogueuse (influente ou pas, bien sûr), cette pièce, très très marrante, relate surtout la vie de n'importe quelle fille presque trentenaire, ses déboires amoureux, sa famille, sa vie quotidienne tout simplement. Les textes sont ciselés à la perfection, et toujours très justes.
Mention spéciale pour le personnage qui apparaît (trop furtivement) à la fin de la pièce, on ne vous en dit pas plus !
Et pour ne rien gâcher, le personnage de Paola est joué par trois comédiennes à la fois, pour montrer trois facettes différentes d'une blogueuse, un peu comme les 3 Copines donc ! :-) »

TROIS COPINES ET LA MODE - www.3copinesetlamode.com

«Blogueuse… La pièce de théâtre de l’été!
Nous ne pouvions que soutenir la pièce « Blogueuse ». Comme le lecteur du blog, le spectateur découvre au jour le jour les aventures de la blogueuse, racontée avec une plume décalée et acerbe. Trois comédiennes se partagent le rôle de la blogueuse, une façon de revêtir les profils de ses lecteurs, tous ceux qui se reconnaissent en elle. « Blogueuse » dresse une galerie de portraits hauts en couleur dans un spectacle permettant de (re)découvrir ce vecteur d’expression qu’est le blog, fantastique terrain de jeu et d’interaction.
Le pitch: Suite à une séparation, Paola décide d’ouvrir un blog. Elle y raconte sa vie de peste attachante, les chroniques d’une fille de 2010, un peu « girly », un peu misanthrope aussi. Une plume acerbe et drôle qui décrit un quotidien dans lequel beaucoup se reconnaitront!
Bon ben… Allez-y!»

BLOG BLOGBLANG - www.blogbang.com


«Une bonne surprise la pièce Blogueuse à la manufacture des Abbesses!
Depuis le 30 juin jusqu'au 8 août 2010 à 19h se joue à la Manufacture des Abbesses une pièce appelée Blogueuse. Même si à l'unanimité collègues et copines pensons que le titre de ce spectacle n'est pas du tout accrocheur, mise à part la phrase de l'affiche "Si Bridget Jones avait eu internet": un mailing plus tard, une personne sur facebook qui nous dit avoir aimé et on se motive pour découvrir cette pièce qui en tant que blogueuses "bridgets" nous parlent.
Fin d'un après-midi caniculaire de juillet, nous partons voir cette pièce au cur de la butte Montmartre. Et nous avons été très surprises par le fond, la forme, les actrices...en résumé une bonne surprise! 3 nanas dont des journalistes blogueuses occupent la scène avec pour unique décor : 3 chaises en bois. Les 3 actrices (Prune Derriennic, Céline Esperin et Kristina Chaumont) se renvoient les dialogues, mettent une à une en scène le récit des billets du blog tout en faisant la voix off. La pièce est écrite essentiellement par deux journalistes de www.grazia.fr avec des extraits de leurs blogs persos : www.iletaitunefoissurleweb.wordpress.com et www.girlsandgeeks.com. Et il y a même 10 conseils séductions pour les hommes !
Si vous êtes une blogueuse en couple avec un musicien pas du tout blogueur : vous devez absolument, expressément voir cette pièce! Si vous êtes blogueuses ou blogueuses ça suffira largement pour aller la voir. Ou bien encore vous êtes dans l'entourage proche d'une blogueuse (frère, sur, parents, petit copain...) ce spectacle vous parlera.»

LES BRIDGETS.COM - www.lesbridgets.com

«Blogueuse, la pièce qu'est-ce que c'est ?
Une comédie jouée par trois jeunes comédiennes, une pièce drôle et pétillante qui raconte l'histoire d'une fille qui décide d'ouvrir un blog sur lequel elle chronique ses aventures avec beaucoup d'humour.
Le 11 Juillet aura lieu une rencontre Public/Troupe après le spectacle.
Ayant reçu deux invitations pour cet événement dont une pour participer au débat. J'ai mis en place avec les organisateurs un lot de deux invitations (1 part personne) à gagner pour la représentation du 11 juillet.
Si vous êtes disponible et que l'envie vous dit de venir voir ce spectacle avec la personne de votre choix, il vous suffit de laisser un commentaire à la suite de l'article.
La pièce se joue à jusqu'au 8 aout du mercredi au dimanche à 19H à la Manufacture des abbesses dans le 18éme.
On se verra là-bas, Bisous.»

CHARLY, MODEUSE A PARIS - http://www.charlymodeuseaparis.com/


 

«Pas un énième blog de street look, pas de nouveaux toilettes pour dames virtuels, mais une pièce de théâtre bien réelle.
Et tant pis si c’est cliché, tant pis si c’est complètement prévisible, mais c’est certainement the actu Ladies Room et ça a l’air chouette, pour de vrai ! Voyez un peu… Paola, fraîchement séparée de son rocker, décide d’ouvrir un blog. Elle y décrit ses aventures, sa meilleure amie psychorigide, son travail, ce qui lui passe par la tête, Max, les hommes, ses découvertes, sa grand-mère, le sexe… Bref, l’histoire d’une fille so 2010 qui raconte sa vie de peste attachante. Il parait que c’est drôle et bien écrit léger et pétillant et on a bien envie d’y croire.
La pièce ne dure malheureusement qu’une heure, mais le sourire vous restera aux lèvres, lui, probablement toute la soirée !»

LADIES ROOM - www.ladiesroom.fr

"Une blogueuse à choix multiples
C’est bien connu : les blogs sont souvent des journaux intimes à ciel ouvert qui permettent de déverser toute sa rancur de façon anonyme. Pour illustrer ce propos, Francesca Serra et Titiou Lecoq, qui tiennent également un blog de leur côté, ont imaginé les mésaventures amoureuses d’une jeune citadine prénommée Paola qui passe son temps derrière son écran d’ordinateur à refaire le monde à sa manière, une sorte de Bridget Jones 2.0 en quelque sorte. Le personnage de cette midinette du troisième millénaire est représenté à travers le prisme de trois comédiennes pétillantes, Céline Espérin, Prune Derriénic et Kristina Chaumont, ce qui permet de faire vivre ses multiples facettes avec encore plus de justesse et de folie. Au fil du récit, plusieurs personnages apparaissent sans crier gare, une galerie de portraits hauts en couleur auxquelles les comédiennes donnent vie avec jubilation."

Blogueuse


 


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Blogueuse

La presse

Théâtre Pièce: Blogueuse

Dim 21h
Lun 21h
Mar 21h
Mer 21h