Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Amargi (L'équipe artistique)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


Judith Bernard

Amargi

Issue d'un double parcours approfondi, Judith Bernard combine une solide formation théorique et une pratique assidue de metteur en scène et de comédienne. C'est en tant que responsable de l'atelier théâtre de l'Ecole Normale Supérieure qu'elle a signé ses premières mises en scène (à partir de 1993), avant de poursuivre dans l'univers du théâtre universitaire à Lyon II (deux sélections au festival Inter'Universitaire de Nanterre Amandiers). Dans le cadre de sa thèse, elle a assisté le travail des metteurs en scène Jean-Pierre Vincent et Philippe Vincent. En 2002, elle est de retour à Paris et forme sa propre troupe, exclusivement consacrée au théâtre contemporain : la compagnie ADA-Théâtre. Elle met en scène en 2003 Top Dogs, d'Urs Widmer, à Gare au Théâtre (Vitry-sur-Seine), puis notamment Domino, au Théâtre Berthelot (Montreuil), Cabaret Beau Joueur, au Théâtre Montmartre Galabru (Paris 18ème), au Vallon (Mauves-sur-Loire), et au XXème Théâtre (Paris 20ème). En 2012 elle assure la création de D'un retournement l'autre, de Frédéric Lordon, au Théâtre Montmartre Galabru (Paris 18ème) et à Espace Alya (Avignon). En 2014 elle crée Bienvenue dans l'angle Alpha, d'après Frédéric Lordon, au Théâtre de Ménilmontant (Paris 20ème), repris à la Manufacture des Abbesses, au Metullum (Melle), au Tremplin de Dison (Belgique)... C'est pendant les dernières dates de l'angle Alpha qu'elle a entrepris d'écrire Amargi, anti-tragédie de la dette, épopée ludique sur la dette et la création monétaire. Trop amoureuse du plateau pour le quitter au soir de la première, elle joue dans la plupart de ses propres spectacles «Amargi» ne fait pas exception à cette règle. Ce rapport fusionnel à la troupe est aussi une manière de s'assurer d'une démarche de création collective, où chaque membre de l'équipe prend sa part de responsabilité dans l'esthétique globale du spectacle.

Gilbert Edelin
(en alternance avec David Nazarenko)

Amargi

Formé au Grenier de Toulouse par Serge Dekramer, il a suivi de nombreux stages spécialisés (Avignon, Bussang, Rond Point,...). Membre de la compagnie La Trappe, il a interprété de nombreux rôles classiques : George Dandin (Masque d'Or FNCTA) Chrysale dans «Les Femmes Savantes», Labiche, etc. ou contemporains : Vinaver, Azama, Bennett (monologue), Simovitch, etc. Il a également joué dans «La Maison d'Os», mise en scène Anne Laure Liégeois. Il a rejoint la compagnie ADA-Théâtre en 2012 pour «D'un Retournement l'Autre» (Frédéric Lordon) et poursuit l’aventure dans «Bienvenue dans l’angle Alpha». Parallèlement à cette activité de comédien, il est l’initiateur du projet Théâtre et Monde du travail, réseau et association de représentants des deux milieux pour promouvoir cette thématique au théâtre. Sa double carrière de comédien et de cadre supérieur (ingénieur) en entreprise fait de lui le «prof» de la compagnie, particulièrement calé quand il s’agit de fournir des explications trigonométriques et des formulations conformes à la langue manageriale…


Benjamin Gasquet

Amargi

Théâtre, improvisation, doublage, Benjamin Gasquet est un comédien multi-facettes. Formé par Marc Adjadj au Magasin, à Malakoff, il joue du Feydeau, du Courteline, du Jean-Michel Ribes, du Jean-Paul Alègre. En doublage il prête sa voix aux personnages de nombreuses séries (Game of Thrones, Shameless, Les Experts, Lie to me...), dessins animés et films. Il s'essaye également au clown sous la direction d'Eric Blouet et pratique régulièrement l'improvisation théâtrale sur les planches parisiennes. Benjamin intègre ADA en 2010 pour «Cabaret Beau Joueur» puis il devient Président de la République (mandat de 2012 à 2013) dans la pièce de Frédéric Lordon «D'un Retournement, l'Autre». C'est d'ailleurs depuis ce jour que tous ses camarades lui vouent une adoration sans réserve qui confine à l'obsession.

Toufan Manoutcheri

Amargi

C'est à travers les films bollywoodiens de son enfance en Iran qu'elle attrape le virus du jeu ! Formée à l'école du théâtre de l’Epée de Bois à la Cartoucherie de Vincennes, Toufan Manoutcheri fait ses premières armes de comédienne dans le théâtre de rue et de tréteau au sein de la troupe du Théâtre du Nouveau Monde dirigée par Smaël Benabdelouhab : Festival d'Avignon, d'Aurillac, de Sarlat, les rues de Paris... Elle y évolue durant trois années avant d'intégrer la très engagée Compagnie Jolie Môme où elle restera près de quinze ans, participant à de nombreuses créations théâtrales et musicales comme « La Mère » de B. Brecht, « La Crosse en L'air» de J. Prévert ou encore « Barricade », une création sur la Commune de Paris...
Elle s'échappe quelques fois de la Cie Jolie Môme pour retourner jouer à l'Epée De Bois, sous la direction d'Antonio Diaz Florian. Elle y interprète entre autres Angélique dans « Le Malade Imaginaire » de Molière.
Elle se perfectionne également au chant chez Tamia Valmont, se forme au doublage, à la voix-off ainsi qu'au jeu face à la caméra.
Débuts 2000, elle fait ses premiers pas au cinéma. Plusieurs courts métrages, puis le long métrage austro-iranien « Pour un instant la liberté » de Arash T. Riahi, plus récemment « Nous 3 ou rien » de Kheiron ou encore « Splendid » court métrage de Aude Py et Bruno Ulmer.
Aujourd'hui, Toufan a plusieurs projets artistiques en cours, notamment la création d'un « seule en scène » ainsi que l'écriture d'un court métrage. Elle accompagne des jeunes en ion sociale dans un atelier théâtre hebdomadaire au sein de l’Ecole de la deuxième chance en Seine St Denis et codirige une troupe, composée de comédiens adultes handicapés et dont la prochaine création, une comédie musicale intitulée «Blanche, béquilles et compagnie... », devrait voir le jour début 2017.
Elle a récemment rejoint la joyeuse bande d'ADA Théâtre, sous la direction de Judith Bernard pour la création de « Amargi ! »

David Nazarenko
(en alternance avec Gilbert Edelin)

Amargi

Il a suivi les ateliers de Monique Pont à Reims puis longuement ceux de Christine Girard à Montreuil, sous l’influence de l’enseignement de Jacques Lecoq, dans lesquels il tâte notamment du clown. Il construit avec elle le rôle de Luc dans une adaptation pour le théâtre du roman de Laurent Mauvignier «Loin d’eux». Depuis sa rencontre avec Judith Bernard, en 2002, il est de tous les spectacles collectifs d’ADA-Théâtre : «Top Dogs» (2003), «Cabaret Beau Joueur» (2010), «D’un Retournement l’autre» (2012) et «Bienvenue dans l’Angle Alpha» (2014). Cette longue expérience lui vaut dans la troupe le rôle de metteur-en-scène-de-la-metteur-en-scène, puisqu’elle est aussi comédienne dans le spectacle et qu’il faut bien quelqu’un pour la diriger.

Antoine Jouanolou

Amargi

C'est au lycée dans la troupe Victor Louis à Bordeaux qu'il fait ses premières armes en interprétant Jean Valjean dans Les Misérables de Victor Hugo. Après un rapide passage au cours Florent, il intègre la compagnie Jolie Môme en 2007. Il y apprend les métiers de comédien, technicien et participe à l'écriture des créations. Il y joue de nombreux rôles comme Luigi dans Faut pas payer de Dario Fo, Faust dans la création éponyme, un ouvrier militant dans Inflammable et un jeune soldat révolutionnaire dans 14-19, la mémoire vous joue des tours. Il participe à l'entretien et à la vie du Théâtre La Belle Etoile, port d'attache de la compagnie Jolie Môme à Saint Denis que ce soit pour l'accueil de spectacles ou l'encadrement et l'animation des ateliers amateurs.
Il quitte la troupe en février 2016 et intègre ADA-Théâtre en mars. Parallèlement il suit un stage de doublage sous la direction de Marc Saez. Il travaille également en tant que machiniste dans de nombreux théâtre parisiens.

Frédéric Harranger

Amargi

Percussionniste, joueur de divers instruments à vent, compositeur et arrangeur, Frédéric est formé aussi bien au classique qu'au jazz ou aux musique du monde. Il évolue à la frontière de ces langages musicaux et les fusionne en réinventant sa propre expression. Après différentes expériences en orchestre classique, en rock, en jazz, il recherche des chemins où il peut développer une expression plus personnelle et créer toute une musique à inventer. On le retrouve ainsi naturellement dans la composition de musique de ballet, l'accompagnement de poèmes de Francis Coffinet au sein du trio Sinistra, performeur musicien pour le théâtre d'improvisation, illustrateur sonore de contes, ou encore re-créateur de musique en ciné - concert.
Compagnon du poète, du danseur ou encore du comédien, il est un musicien de l'instant qui puise son inspiration dans la complicité. Il porte sa texture sonore et ses arabesques acoustiques jusque dans le cur du verbe.


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Amargi

L'équipe artistique

Théâtre Pièce: Amargi

Reprise exceptionnelle du 02/01/2017 au 24/01/2017
Dim 20h
Lun 21h
Mar 21h