Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


A l'Affiche


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


Actuellement

Théâtre Pièce: Mécanique instable

Mécanique Instable

Stéphane est le dynamique patron-créateur d’une PME en pleine expansion. Il traite ses employés avec chaleur, s’enorgueillit même un peu de bien les payer.
Un jour, il décide de vendre. Ses employés, ses amis pour certains, paniquent et lui reprochent amèrement cette décision. Ce qui l’ébranle fortement.
Bientôt, certains employés décident de racheter eux-mêmes leur société, et bouleversent ainsi totalement leur rapport au travail, à la hiérarchie et au pouvoir.

Pendant vingt années, les succès et les échecs de l’entreprise seront vécus via le prisme de cette révolution de pensée. La nouvelle gestion démocratique des salariés-propriétaires devra faire face à de multiples évènements, du triomphe de la mise en vente d’un nouveau produit, à la violence d’une mauvaise passe, en passant par la difficulté d’arrêter des choix stratégiques cruciaux, et jusqu’au retour de l’ancien patron… dans un simple rôle de commercial.

Vingt ans de la vie d’une société dont les soubresauts porteront, influenceront ou détruiront le destin de 6 personnages qui ne s’imaginaient pas s’embarquer dans une telle aventure, dans une révolution.

Succès-reprise
Du jeudi 23 octobre au samedi 20 décembre 2014
Du jeudi au samedi à 21h, et les dimanches à 17h.

lire la suite...


 

 

Les combats d'une reine

Théâtre Pièce: Les combats d'une reine

Trois actes de la vie et de l’oeuvre de Grisélidis Réal, écrivaine, peintre et prostituée suisse légendaire.

Le spectacle est conçu pour trois comédiennes, trois générations pour refaire le voyage passionné et passionnant de cette « éperdue de liberté ».

Les trois combats de Grisélidis ou les trois étapes du spectacle

Grisélidis a trente ans lorsqu’elle se bat pour la liberté dans une prison en Allemagne elle est arrêtée à Munich pour trafic de marijuana et reste enfermée plus de neuf mois, privée de ses enfants et abandonnée par son amant. Pour ne pas sombrer, elle écrit et elle peint toute la journée dans sa cellule.

Grisélidis a cinquante lorsqu’elle « fait le trottoir » à Genève et défend la cause des travailleurs du sexe du monde entier elle est devenue la fameuse « catin révolutionnaire » et entre deux clients, participe à des meetings. Elle exerce le plus vieux métier du monde avec un humanisme déconcertant, déclinant avec humour et tendresse les étranges manies de ses hommes.

Grisélidis a soixante-dix ans lorsqu’elle se bat contre le cancer, ou plutôt pour la vie. Malgré ses réticences, elle affronte d’innombrables chimiothérapies et cherche tous les moyens pour reculer l’inéluctable. Plus irrésistible que jamais, et si drôle malgré la souffrance, elle conserve son franc-parler, son goût pour les hommes de la rue et sa capacité d’émerveillement…


A travers les âges, la même voix, la même jeunesse. Un entrelacement des extraits les plus savoureux, empruntés à l’uvre de « la putain la plus douée de la littérature européenne » (Le Magazine littéraire, 2011). Un spectacle où explosent la révolte, l’anti-conventionnalisme, l’humour, la rage, l’extrême appétit de vivre, la coquetterie et enfin, la pureté bouleversante de Grisélidis.

lire la suite...


 

 

Faute d'Impression

Théâtre Pièce: Faute d'Impression

Qu’ai-je fait ? C’est pour fuir cette question que Fany Barkowicz, la quarantaine, traductrice, mariée et mère de deux garçons, fille de Léo Barkowicz au passé douloureux, se jette à corps perdu dans une déambulation intérieure et extérieure qui va la mener beaucoup plus loin qu’elle ne se doute. Quatre-vingt seize heures auront suffi à bouleverser sa vie, quatre-vingt seize heures avec en point d’orgue un coup de téléphone, limpide et pourtant étrange, venu solder des années de relations avec les auteurs qu’elle a traduits, les éditeurs qu’elle a croisés, les gens qu’elle a aimés... Acculée par une infinité d’éléments qui ont soudain convergé vers l’irréparable, elle se retrouve propulsée au sommet d’une montagne beaucoup trop haute pour elle.
Comment en redescendre, si l’on n’est pas un oiseau migrateur mais une fourmi-mouche, créature hybride qui a des ailes mais ne vole pas ?

Du 20 août au 11 octobre 2014
Les mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 19 heures

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: Mâle Matériau

Mâle Matériau

Selon Simone de Beauvoir, « On ne naît pas femme, on le devient » la phrase peut également se conjuguer avec «homme».
«Mâle Matériau » nous parle des femmes travesties au cours de l’histoire, beaucoup plus nombreuses qu’on ne se l’imagine généralement, tout en enquêtant sur ce qu’implique, signifie, le fait de vouloir vivre en homme. Lilo, tour à tour racontant et interprétant des histoires de femmes qui décidèrent , momentanément ou définitivement, de vivre au masculin, tout en faisant état de sa propre transformation, met en acte, non sans humour, la pensée de Judith Butler selon laquelle le genre est toujours performance.

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: Les Bonnes Manières

Les bonnes manières

Les Conquêtes De Norman’ d’Alan Ayckbourn ne parlent pas de William Le Conquérant mais d’un héros nouveau et dynamique. Norman, assistant libraire. Il a tout simplement trop d’amour à donner: Je suis un trois-par-jour…un gigolo pris dans une meule de foin’. Tellement d’amour qu’il nous faut trois pièces pour le suivre dans ses conquêtes amoureuses d’un seul week end… Ayckbourn fait vivre avec acuité et compassion les frustrations et les déceptions qui animent six membres d’une famille anglaise et révèle leurs pensées intimes concernant le mariage, l’amour, la sexualité et la solitude.
Norman Dewers (Anthony Le Foll), assistant libraire entretenu par sa femme, Ruth (Isabelle Duperray), a une mission dans la vie: aimer et rendre les femmes heureuses. Toutes. Trois par jour, idéalement. Pour commencer, Norman a prévu d’enmener sa belle-soeur Annie (Frédérique Nahmani) en week-end romantique à East Grinstead, ville paumée du Sussex. Frustrée par Tom (Daniel Lundh), le vétérinaire qui lui rend visite depuis des années sans parvenir à faire le premier pas, Annie s’est laissée sé-duire. Mais l’arrivée de son frère Reg (Franck Bussi) et sa femme Sarah (Aude Saintier) met fin aux plans d’Annie et Norman. Ruth débarque aussi, pour reprendre les choses en main. Mais la force de Norman est magnétique et la vie d’une bonne famille anglaise suit son cours aussi normal que désastreux le temps d’un week end…

Du mercredi 2 juillet au vendredi 25 juillet, ainsi que le mardi 7 octobre
Du mercredi au samedi à 18h15.

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: De quoi parlez-vous ?

De quoi parlez-vous ?

«De quoi parlez-vous?»
Cinq pièces courtes de Jean Tardieu
5 pièces, 4 comédiens, 18 personnages!

«Finissez vos phrases» : Deux anciens amants se retrouvent par hasard lors d’un bal costumé. Surprise, trouble, inquiétude, espoir... Suspendus à leur émotion, écartelés entre leurs hésitations et leur désir renouvelé, ils s’abordent avec prudence et laissent toutes leurs phrases en suspens. Bref, ils vont...enfin, peut-être...si toutefois...

«Oswald et Zénaïde» : Cette petite pièce a pour objet d’établir un contraste comique entre la pauvreté des répliques échangéesà haute voix et l’abondance des «apartés». La pièce est parodie des aveux impossibles, où la parole est empêchée par égard pour l’autre.

«De quoi s’agit-il?» : Monsieur et Madame Poutre se rendent au tribunal pour porter plainte contre «lui» et en sa faveur. Le couple est incapable de déterminer la fonction du juge, l’appelant «mon père» ou «Monsieur le proviseur…». Leur acharnement à transformer son identité finit par contaminer le magistrat qui, troublé, dérape et perd pied. Entre incompréhension, colère et résignation, la communication tourne en rond à force de malentendus sur l’objet du litige au sein du couple.

«Le guichet» : L’administration, figée et angoissante, devient, dans l’espace d’un bureau de gare, un lieu écrasant et oppressant. A la froideur des employés s’opposent l’incohérence et la fragilité d’un client qui rate son entrée, hésite sur sa destination, se montre incapable de donner son nom ou son âge. Chacun à sa manière est responsable du drame en train de se jouer : l’un par timidité et manque de précision, l’autre par manque d’humanité.

«Un mot pour un autre» : Vers l’année 1900, une curieuse épidémie s’abat sur la population des villes. Les misérables atteints de ce mal prennent soudain les mots les uns pour les autres. Les conversations paraissent alors dénuées de sens, mais les malades ne semblent pas s’apercevoir de cette anomalie et continuent de se comprendre parfaitement.Et si les mots ne jouaient qu’un rôle secondaire ou n’étaient qu’un habillage des intentions profondes ?

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: La confusionite

La confusionite

C'est la veille du mariage de Chloé et Jérôme que les parents de Jérôme débarquent d'Australie pour rencontrer la future belle famille. Marco, le père de Chloé semble vivre sa maladie d'Alzheimer avec le sourire. Odette, sa femme, met tout en uvre pour préserver son mari de toute situation porteuse de stress. C'est sans compter sur la belle-mère de Chloé, une femme exubérante qui, à peine arrivée, annonce à son fils, qu'il doit renoncer à son mariage sous peine de perdre un million d'euros. Chloé stresse, Jérôme doute, Marco ne reconnait plus personne. Perdue entre affolements, quiproquos, et retournements inattendus, Chloé arrivera-t-elle à célébrer son mariage?

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: Raiponce

Raiponce

Spectacle tout public à partir de 4 ans

Raiponce c’est le nom d’une fleur… C’est aussi le nom d’une jolie jeune fille qui s’ennuie bien fort, parce qu’une méchante sorcière l’a enfermée dans une haute tour sans fenêtre ni escalier. Raiponce a de très, très, très longs cheveux couleur d’or et chaque jour la sorcière s’en sert pour grimper à la tour et lui rendre visite. Mais par un beau matin, c’est un prince qui attrape la tresse de la jeune fille et monte jusqu’à la petite fenêtre… L’aventure de Raiponce peut commencer.

Succès- Prolongations!
Du 24 septembre 2014 au 18 janvier 2015
Les mercredis à 15h30 et les dimanches à 15h00


Dates supplémentaires pendant les vacances scolaires :
Toussaint : les jeudis et vendredis soit les 23, 24, 30 et 31 octobre à 15h00
Noël : les 22, 23, 26, 29 et 30 décembre 2014 à 10h30.
Relâche les 24, 25, 31 décembre 2014 et 1er et 2 janvier 2015


 

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: La Reine des Bisous

La Reine des Bisous

Spectacle tout public à partir de 4 ans

Une petite princesse, dont la maman reine est très occupée, parcourt tous les royaumes au volant de son avion rouge, pour trouver la reine des bisous.

Elle fait alors la rencontre de la reine des gâteaux, la reine des fleurs et d'autres encore, mais toujours pas de reine des bisous... Et c'est bien normal car on cherche parfois bien loin ce qu'on a près de soi.

Une histoire rigolote, pour les tous petits, qui rappelle qu'il est important de prendre le temps de se dire qu'on s'aime et de se le montrer, tout simplement.

Du 28 septembre au 23 novembre
Les mercredis à 14h00 et les dimanches à 11h00

Dates supplémentaires pendant les vacances scolaires d’automne
Les mercredis et vendredis à 10h00

lire la suite...


 

 

Prochainement

Théâtre Pièce: Mary Prince

Mary Prince

Premier témoignage d’une esclave sur sa condition, écrit avant l’abolition de l’esclavage en 1831 dans les colonies britanniques, Mary Prince raconte avec pudeur et retenue son incroyable odyssée.
Née aux Bermudes, vendue à l’âge de douze ans, elle est « ballottée » de maître en maître, d’île en île, jusqu’à Antigua. Puis elle suit son dernier propriétaire en Angleterre où
elle demande son affranchissement.
Restituant son parcours et son combat, Mary Prince va dépeindre avec humanité la
réalité, ou plutôt les différentes réalités de la vie des esclaves : le quotidien d’une
esclave de maison, d’une esclave dans une saline ou encore des esclaves dans les
champs.
Elle nous fera ressentir l’enfer de vivre sous le joug de maîtres tout-puissants, qui
ont tous les droits et peuvent donc, au gré de leurs caprices, battre, tuer, abuser,
torturer…
Arrivée esclave, Mary Prince est devenue immédiatement libre en Angleterre
puisque l’esclavage n’existait pas dans le Royaume Uni. Mais elle devra encore se
battre pour retrouver son mari aux Antilles sans retourner à sa condition d’esclave,
l’esclavage ayant toujours cours dans les colonies.
Dans le contexte de l’époque, Daniel Maragnès dans l’édition La Véritable Histoire
de Mary Prince chez Albin Michel, souligne l’audace de cette prise de parole qui va
bien au-delà d’un simple texte autobiographique.
En effet, ce témoignage présente un intérêt exceptionnel tant du point de vue
politique qu’historique : politique, car le XIXe siècle voit aboutir la lutte pour la
suppression de l’esclavage historique, parce qu’il nous oblige à entendre une voix
que l’on condamnait au silence.
La bouleversante histoire de Mary Prince nous rappelle que l’esclavage est un crime
contre l’humanité.

lire la suite...


 

 


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


A l'Affiche