Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


A l'Affiche


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


Actuellement

Théâtre Pièce: Bienvenue dans l'angle alpha

Bienvenue dans l'angle alpha

C’est notre histoire à tous : celle de notre rapport passionnel au travail. L’histoire de ces pulsions qui nous capturent et nous fixent dans le travail, dans le salariat, dans l’entreprise, et dans le néolibéralisme - alors que, peut-être : la vraie vie est ailleurs ?

Pendant ce temps le capitalisme carbure… Il carbure à la crainte (de manquer), au désir (de consommer), et à ces nouvelles passions : « se réaliser », « s’investir », et finalement épouser le désir maître - celui du patronat. Ainsi le capitalisme a colonisé nos âmes, capturant la quasi-totalité de nos désirs.

Mais il reste encore, en chacun, un désir propre, faisant écart aux commandements du désir maître cet écart, cette résistance possible, nous l’appellerons : l’angle Alpha. Et nous y danserons.

Du 17 au 28 Juin 2014
Du mardi au samedi à 19h.

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: Elise ou la vraie vie

Elise ou la vraie vie

Dans l'entrepôt d'un supermarché, une employée s'endort après avoir tourné la dernière page du roman Elise ou la vraie vie. Comme une apparition, Elise surgit, alors, et raconte la période qui va bouleverser sa vie entre 1957 et 1958, en pleine guerre d'Algérie. La jeune provinciale revit son arrivée à la capitale, le travail à la chaîne, la condition des femmes prolétaires, le racisme ambiant, son rapport à l'engagement, l'amour avec un ouvrier algérien.

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: Battements d'elles

Battements d'elles

Elles sont des dizaines, des centaines, voire peut-être même des millions. Combien de femmes croise-t-on chaque jour, chaque année, dans toute une vie ? Et à quel point leur passage peut-il influencer l’avenir d'un seul homme ? De cette femme qui le mit au monde à celle qui jettera la première poignée de terre sur son corps éteint, en passant par celle qui le consolait au creux de son cou ou encore la première a lui avoir essoré le coeur... Combien? Elles sont toutes là, se bousculent pour prendre la parole et se rappeler à lui, même celles qu'il n'a qu'entr'aperçues. Elles réclament toutes leur part du gâteau, la promesse d'une reconnaissance éternelle, d'un souvenir, aussi moindre soit-il, ancré à jamais dans un coin de la mémoire, clamant haut et fort le droit d'être citées. Elles sont cette série de coups, de chocs répétés qu'est le battement.
Et c'est seulement lorsqu'il leur cède la place et qu'il les laisse s'exprimer, que ces femmes se confondent en un mouvement alternatif plus ou moins rapide, rangées en file d'attente thématique, attendant sagement leur tour dans la tête de notre protagoniste. Autant de femmes aux mains ouvertes, d'initiatrices, musiciennes, consolantes, menteuses, chanteuses, joueuses, se muant une par une en intervalle de temps disponible entre deux autres intervalles de temps disponibles, elles mêmes, entre deux autres... Et le battement fût. Mais le martellement jamais.
Chacune des ces historiettes ne se mue pas en un conte de fées, bien que la gentille marraine ou la vilaine psychiatre soient pourtant au rendez-vous mais a toujours son caractère anecdotique, de la drôlerie de la situation à l’extravagance d’un caractère, sans jamais tomber dans le pathos facile ni la psychologie de comptoir. On en pleure tout de même moins qu’on en rit, de cette vie, de ces portraits, de ces souvenirs.
Il n'est certainement pas question d’un consumérisme sexuel facilité par les réseaux sociaux. La seule "réseau-sociabilité" de Petit-Homme réside dans son quotidien, dans la toile qu'il tisse, travaille, étire, effiloche, répare avec chacune de ses rencontres. C'est le simple récit d'un homme dont la route est perpétuellement traversée par d'autres et, majoritairement, des femmes. Et c'est bien ce regard qu'il nous donne à explorer, non sans humour : l'évolution d'une vie au travers de celles qui l'ont marquée. Ce n'est pas un hommage, ça y ressemble tout de même résolument.

Du 19 février au 29 mars 2015
Du jeudi au samedi à 21h et le dimanche à 17h

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: L'amour sera convulsif ou ne sera pas

L'amour sera convulsif ou ne sera pas

«L’amour sera convulsif ou ne sera pas» c’est le récit de six personnage qui se retrouve dans un asile de fou à cause de leurs folies amoureuse.
Les différents témoignages de ces pensionnaires sont des explications de leurs pulsions amoureuses qui les ont amené à l’enfermement.

Entre harcèlement, viol, amour excessif, amour incompris, ces personnages expriment pourquoi ils aiment l’amour ou le déteste. C’est convulsions amoureuses sont des tremblements que chacun des personnages essayent de se débarrasser ou s’accaparer.

«Tu m’aime?» demande l’un d’eux avec une naïveté confondante, «Moi aussi» répond l’un des pensionnaires sans qu’on sache s’il s’adresse à quelqu’un ou s’il s’agit d’un dédoublement de la personnalité.

«L’amour sera convulsif ou ne sera» pas est un voyage thérapeutique aux confins des folies amoureuses. Teinté d’un humour noir déconcertant.
Cette aventure entrainante représente les maladies psychiques jusqu’à son adorable paroxysme. Le déséquilibre de l’amour que l’on retrouve dans chacun de nous rappelle que la folie est un art qui est fait pour nous plaire.

Cette pièce traverse les frontières des formes théâtrales en mêlant, l’expression des corps aux contrepèteries. Tout cela suivi d’une bande son originale qui accompagne les comédiens débridés dans leurs convulsions rythmés par les différentes interventions de leur directeur de clinique.

Du 2 janvier au 15 février 2015
Du jeudi au samedi à 21h et le dimanche à 17h

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: Lâleh, une fleur en partage

LALEH, UNE FLEUR EN PARTAGE

Sam, une jeune fille délaissée par son père et hantée par le souvenir d’une mère oppressante, se réfugie dans un vieux wagon abandonné. Elle s’y sent protégée, loin de tous, et peut y laisser libre cours à sa folie douce. Mais un jour un jeune inconnu ose franchir le seuil de ce sanctuaire et bouleverse les habitudes de l’adolescente.
Sohrab est un jeune réfugié afghan qui vient d’arriver en France, il cherche un abri. D’abord réticente, Sam va, peu à peu, apprendre à partager son cocon avec lui.
C’est l’histoire d’une rencontre entre deux êtres qui pensent avoir tout perdu et dont les vies sont aux antipodes l’une de l’autre. A la croisée des chemins, ils devront apprendre à se faire confiance pour pouvoir avancer.

Du 15 février au 25 mars 2015
Le dimanche à 20h, et du lundi au mercredi à 21h

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: Le clochard stellaire

Le clochard stellaire

«Le clochard stellaire» est le voyage en onze tableaux et quelques poèmes d’un clochard solitaire chargé par Dieu lui-même d’entretenir la voûte étoilée.
« La voûte céleste est un pur produit de l’humanité. Elle est faite de tout ce que l’âme humaine a su produire de beauté. Vous, le poète, vous devez en alimenter toutes les étoiles.
Sinon, elles mourront...».
Clochard aux étoiles, aboyant les amours, les peurs, les douleurs des Hommes sur le parvis de notre cathédrale de mots à travers l’écriture espiègle et furieusement lyrique de Georges de Cagliari, entrelacée des poèmes de Char, Neruda, Chedid, Prévert, Artaud, Leprest...
Dialogue hors du temps d’un poète, avec Dieu et les Hommes dans un environnement onirique où le verbe et le jeu théâtral s’emparent de toutes les facettes émouvantes ou dérisoires de l’être humain.

Du 3 janvier au 28 février 2015
Du mercredi au samedi à 19h

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: Raiponce

Raiponce

Spectacle tout public à partir de 4 ans

Raiponce c’est le nom d’une fleur… C’est aussi le nom d’une jolie jeune fille qui s’ennuie bien fort, parce qu’une méchante sorcière l’a enfermée dans une haute tour sans fenêtre ni escalier. Raiponce a de très, très, très longs cheveux couleur d’or et chaque jour la sorcière s’en sert pour grimper à la tour et lui rendre visite. Mais par un beau matin, c’est un prince qui attrape la tresse de la jeune fille et monte jusqu’à la petite fenêtre… L’aventure de Raiponce peut commencer.

Succès- Prolongations!
Du 24 septembre 2014 au 18 janvier 2015
Les mercredis à 15h30 et les dimanches à 15h00


Dates supplémentaires pendant les vacances scolaires :
Toussaint : les jeudis et vendredis soit les 23, 24, 30 et 31 octobre à 15h00
Noël : les 22, 23, 26, 29 et 30 décembre 2014 à 10h30.
Relâche le 14 janvier 2015


 

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: Marcelle dans les Z'Airs

Marcelle dans les Z'Airs

Spectacle tout public à partir de 3 ans

La fée Mélodie, en panne d’inspiration, a convié Marcelle pour la tirer d’affaire. Quelle idée : Marcelle ne connaît rien à la musique et chante comme une casserole ! Mais magie, surprise et clownerie viendront peut être au secours de Marcelle pour l’aider à composer La Chanson Merveilleuse, et sauver Mélodie …

Voyage poétique entre envolée lyrique et épopée clownesque

lire la suite...


 

 

Théâtre Pièce: La Brouille

La Brouille

Spectacle tout public à partir de 3 ans

Le capitaine et les deux matelots du "Métaphore" sont sur le pont. Ils accueillent le public pour un voyage imaginaire dans l'univers de Claude Boujon.
Quand tout le monde est à bord, le capitaine fait les dernières recommandations et donne le ton en musique : Larguez les amarres, hissez la grand-voile, le spectacle peut commencer. Cap sur "La Brouille".
Le bateau devient castelet, les matelots se font marionnettistes et nous voilà plongés dans l'univers de Claude Boujon et l'histoire de deux lapins voisins. M. Brun et M. Grisou se saluent, s'apprivoisent, s'apprécient malgré leurs différences jusqu’à ce que cette belle entente dérape.
Un spectacle plein d’humour et de tendresse sur la difficulté à vivre ensemble...

Du 25 janvier au 1er mars 2015
Les mercredis à 15h30 et les dimanches à 15h00
Dates supplémentaires pendant les vacances scolaires les lundis et mardis à 15h00 soit les 16, 17, 23 et 24 février à 15h00
Relâche exceptionnelle le mercredi 25 février

lire la suite...


 

 


La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


A l'Affiche